Flic ou voyou

La Tribune de Lyon - - CINÉMA -

Avec des scènes d’ac­tion in­tem­pest ives dans les­quelles les balles sur­gissent quand on ne s’y at­tend pas, la pre­mière qua­li­té de Frères enne

mis, c’est son as­pect do­cu­men­taire. La t raque, la peur, les cas de conscience d’un flic qui a be­soin d’in­dics pour lut­ter contre le tra­fic de drogue mais es­saie de res­ter loyal, tout est ici par­fai­te­ment ren­du. Da­vid Oel­hof­fen avait dé­jà co- scé­na­ri­sé L’Af­faire SK1 avec le même sou­ci do­cu­men­taire. Ici, tout sonne juste, de la pein­ture de la ban­lieue des Li­las à celle des fa­milles mu­sul­manes, en pas­sant par l’in­car­na­tion des deux rôles prin­ci­paux : Re­da Ka­teb et Mat­thias Schoe­naerts sont sans doute par­mi les rares ac­teurs fran­co­phones à pou­voir ri­va­li­ser avec la clique hol­ly­woo­dienne. Dom­mage qu’en fin de course le réal isa­teur se sente obl igé de pla­quer les sté­réo­types du flic et du voyou qu’il avait évi­té jusque- là. Un pé­ché vé­niel pour ce qui reste un bon po­lar à la fran­çaise. L. H.

Frères en­ne­mis, de Da­vid Oel­hof­fen ( Fr, 1 h 51) avec Re­da Ka­teb, Mat­thias Schoen­haerts, Adel Ben­che­rif, Ni­co­las Gi­raud…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.