En­tre­prises. Avo­cats : Fi­dal vise les 200 col­la­bo­ra­teurs d’ici trois ans

La Tribune de Lyon - - SOMMAIRE - F. S.

Fi­dal n’a pas l’in­ten­tion de se lais­ser sub­mer­ger par le tsu­na­mi di­gi­tal qui agite les pro­fes­sions du droit. À la tête d’une équipe de 170 avo­cats et col­la­bo­ra­teurs, le nou­veau pa­tron du plus im­por­tant ca­bi­net de droit des af­faires de Lyon, Jean- Go­de­froy Des­ma­zières, a éla­bo­ré un plan stra­té­gique qui vise à pro­pul­ser Fi­dal à plus de 200 col­la­bo­ra­teurs et avo­cats d’ici à trois ans. Pour ce­la, il a fal­lu tout re­pen­ser, car la so­cié­té a été se­couée, tout comme les autres ca­bi­nets de droit des af­faires, par les pé­ri­pé­ties fis­cales fran­çaises. « Les ré­gu­la­ri­sa­tions fis­cales, qui ont re­pré­sen­té jus­qu’à 20 % de notre ac­ti­vi­té il y a trois ans, ne re­pré­sentent presque plus rien au­jourd’hui, mais toutes les autres ac­ti­vi­tés sont en crois­sance » , sou­rit le pa­tron de Fi­dal à Lyon.

In­dé­pen­dance. Jean- Go­de­froy Des­ma­zières mise sur quatre pi­liers es­sen­tiels pour réus­sir son pa­ri : le ma­na­ge­ment — qu’il cultive en bon di­plô­mé de HEC —, le di­gi­tal, l’in­ter­na­tio­nal et sur­tout l’in­dé­pen­dance, qu’il veut gra­ver au fer rouge sur le fron­tis­pice de ses bu­reaux de Vaise. « On ne se rap­pro­che­ra ja­mais d’un ca­bi­net d’ex­per­tise- comp­table » , claque- t- il, tout en se di­sant

« ou­vert » à l’ac­cueil d’équipes d’avo­cats spé­cia­li­sés. Pour l’exer­cice en cours, Fi­dal table sur un chiffre d’af­faires de 20 mil­lions d’eu­ros dans la ré­gion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.