La Tribune de Lyon

Au bord de la crise de nerfs, la droite lyonnaise se cherche un chef

-

ais qui avait donc intérêt à débrancher Étienne Blanc ? Au- delà des propos polémiques de l’ex- président du groupe de droite au conseil municipal de la Ville de Lyon, poussé à se mettre en retrait par Pierre Oliver et Pascal Blache, certains voient en effet la patte de Laurent Wauquiez. « Une rumeur » , balaie cette élue en phase avec le président de Région, tout en déplorant le sort réservé à l’ancien député de l’Ain. « La situation est sérieuse » , reconnaît un observateu­r. Désignée présidente par intérim, Françoise Blanc n’a pas contribué à éteindre l’incendie avec sa sortie pour le moins déplacée sur le handicap, à base de « cul- de- jatte »

Met de « pied- bot » jeudi lors du conseil municipal. « Avant, les interventi­ons étaient relues » , souffle un élu. Sauf que la petite phrase n’avait pas été couchée par écrit. Toujours est- il qu’elle a agacé en interne. Une réunion de groupe prévue le 29 novembre pourrait aboutir à l’élection d’un nouveau président.

On dit Pierre Oliver tenté, mais plusieurs élus de droite n’ont pas digéré la façon dont son prédécesse­ur a été mis au ban, et voient en l’ambitieux un relais de Laurent Wauquiez. Plus consensuel, le nom de Romain Billard a été mentionné : benjamin du groupe, l’élu du 6e pourrait représente­r un compromis que certains essaient de pousser.

Newspapers in French

Newspapers from France