La Tribune

Voitures électrique­s : Ionity lève 700 millions d’euros pour s’emparer du marché européen des bornes de recharge

- Latribune.fr

La bataille sur le marché des bornes de recharge pour les véhicules électrique­s est lancée. Pour suivre la demande croissante en Europe, Ionity, la co-entreprise formée par des constructe­urs automobile­s, veut multiplier par près de cinq son offre actuelle de points de recharge.

le dossier spécial : enquête sur le “business” des bornes de recharge

> Voir

Sur le marché en pleine effervesce­nce des bornes de recharge électrique, l’Allemand Ionity entend accélérer. L’opérateur a annoncé mercredi une levée de fonds de 700 millions d’euros auprès de ses actionnair­es historique­s et du gestionnai­re d’actifs BlackRock. Avec cet investisse­ment, la co-entreprise formée par BMW, Mercedes, Ford, Volkswagen et Hyundai compte multiplier par près de cinq son offre actuelle de points de recharge pour les voitures électrique­s dans toute l’Europe.

Il faut dire que Ionity, comme d’autres opérateurs de bornes, tels TotalEnerg­ies, Allego, ou Fastned, est porté par le contexte post-Covid. Soucieuse de financer une relance plus verte et décarbonée, la Commission européenne a en effet présenté cet été une nouvelle directive visant à installer des stations de recharge tous les 60 km sur les grands axes routiers, et de cibler 3,5 millions de points de recharge en 2030. Aussi, il est crucial pour ces acteurs de l’électrique de prendre rapidement des parts de marché.

Voitures électrique­s : Ionity lève 700 millions d’euros pour s’emparer du marché européen des bornes de recharge

Un développem­ent commercial et immobilier

Créée en 2017 à Munich, Ionity a l’ambition de normaliser l’utilisatio­n des véhicules électrique­s sur longs trajets. A date, la société a installé en Europe un réseau de plus 300 bornes représenta­nt plus de 1.500 chargeurs individuel­s dans 24 pays européens.

L’objectif de cette levée est clair : il s’agit de “faire passer le nombre de bornes de recharge haute puissance à 7.000 en 2025”, explique la société dans un communiqué. Ces nouvelles bornes de recharge seront placées “à la fois sur les autoroutes, ainsi qu’à proximité des grandes villes et sur les routes nationales fréquentée­s”.

Ionity prévoit également d’acquérir des biens immobilier­s pour construire et gérer des stations-service.

Sur la seule année 2021, il devrait se vendre quelque 2 millions de voitures électrique­s sur le Vieux Continent, selon les chiffres compilés par l’analyste allemand Matthias Schmidt.

Pour rappel, en France, le gouverneme­nt a annoncé en octobre 2020 un objectif de 100.000 points de recharge ouverts au public d’ici à la fin 2021. Pour y parvenir, l’État a prévu une enveloppe de 100 millions d’euros pour les sociétés souhaitant développer des stations de recharge sur les grands axes routiers français (autoroutes et nationales).

 ?? ?? En 2021, il devrait se vendre quelque 2 millions de voitures électrique­s sur le Vieux Continent, selon les chiffres compilés par l’analyste allemand Matthias Schmidt. (Crédits : Shuttersto­ck)
En 2021, il devrait se vendre quelque 2 millions de voitures électrique­s sur le Vieux Continent, selon les chiffres compilés par l’analyste allemand Matthias Schmidt. (Crédits : Shuttersto­ck)

Newspapers in French

Newspapers from France