Voi­tures fran­çaises : les rai­sons du désa­mour

La Tribune Hebdomadaire - - QU’ELLE EST VERTE MA VALLÉE - Alain-ga­briel Ver­de­voye

que se passe-t-il? Les im­ma­tri­cu­la­tions de voi­tures neuves du groupe Re­nault ont plon­gé de 30,2 %­au pre­mier tri­mestre dans l’Hexa­gone, celles de PSA Peu­geot Ci­troën de 30,3%. Dans l’Union eu­ro­péenne, Re­nault a dé­grin­go­lé de 24,6 % (en jan­vier­fé­vrier) et PSA de 15,8 %. Les marques tri­co­lores pâ­tissent du contre­coup de la fin des primes à la casse (au 31 mars 2011), qui avaient fa­vo­ri­sé les pe­tites voi­tures dont ils sont les grands spé­cia­listes. Prises en­semble, les « pe­tites » ne re­pré­sentent plus que 51 % du mar­ché (contre 58 % l’an der­nier). Re­nault comme Peu­geot sont aus­si en plein re­nou­vel­le­ment de leurs best-sel­lers. La Clio III se­ra rem­pla­cée par la Clio IV en oc­tobre pro­chain. La firme au lion, elle, dé­marre la com­mer­cia­li­sa­tion de sa 208, des­ti­née à rem­pla­cer la 207 mais aus­si la 206+. En Eu­rope, les Fran­çais souffrent de la dé­pres­sion des mar­chés où ils sont le mieux im­plan­tés, comme... la France, mais aus­si l’Es­pagne, le Por­tu­gal, l’Ita­lie ou la Bel­gique. Au-de­là de ces ex­pli­ca­tions conjonc­tu­relles, il y a un vrai pro­blème d’at­trac­ti­vi­té et d’image des vé­hi­cules fran­çais. Piètre ré­pu­ta­tion de fia­bi­li­té, fi­ni­tion ju­gée mé­diocre, ser­vice moyen (sauf en France) : cet in­quié­tant constat res­sort de la der­nière en­quête an­nuelle du groupe de presse al­le­mand Mo­tor­presse, réa­li­sée dans plus de 100 pays. In­ven­teurs du mo­no­space et autres lu­dos­pace, les construc­teurs fran­çais avaient l’avan­tage, jus­qu’à une date ré­cente, d’of­frir ori­gi­na­li­té et in­gé­nio­si­té. Mais les construc­teurs tri­co­lores sont au­jourd’hui moins créa­tifs. II n’est pas si fa­cile d’in­no­ver constam­ment!

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.