Co­fon­da­teur d’ins­ta­gram, Ke­vin Systrom, 28 ans, de­vrait per­ce­voir plus de 400 mil­lions de dol­lars, une par­tie en ac­tions Fa­ce­book et une autre, en cash.

La Tribune Hebdomadaire - - QU’ELLE EST VERTE MA VALLÉE - San­drine cass ini et delphine Cu­ny

C’est sur­tout le pre­mier, qui est aus­si di­rec­teur gé­né­ral, qui se­rait le grand ga­gnant de l’opé­ra­tion : avec des parts d'en­vi­ron 45 % du ca­pi­tal, Ke­vin Systrom, 28 ans, an­cien de Google de­vrait per­ce­voir à lui seul plus de 400 mil­lions

En oc­tobre 2010, le pre­mier tour de table d'un mon­tant de 7 mil­lions de dol­lars a été réa­li­sé au­près de Bench­mark Ca­pi­tal et de bu­si­ness an­gels de la Val­ley, au pre­mier rang des­quels Adam d'An­ge­lo (co­fon­da­teur de Quo­ra, sorte de mo­teur de re­cherche hu­main et di­rec­teur tech­nique de Fa­ce­book), Jack Dor­sey (Twit­ter et Square), Ch­ris Sac­ca (ex-em­ployé de Google, qui a no­tam­ment in­ves­ti dans Twit­ter) sur la base d'une va­lo­ri­sa­tion de 20 mil­lions de dol­lars.

Avant ce­la, le fonds An­drees­sen Ho­ro­witz, créé par Marc An­dreess­sen, co-fon­da­teur de Nets­cape, et Ba­se­line Ve n t u r e s a v a i e n t mi s 500 000 dol­lars. Reste à sa­voir main­te­nant la part d'ac­tions Fa­ce­book qu'ils vont peut-être ob­te­nir en échange et com­bien de temps ils se­ront te­nus de les gar­der.

[© Keld Navn­toft/afp]

Ke­vin Sys­trom.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.