L’es­pagne sous l’eau... jus­qu’à quand ?

La Tribune Hebdomadaire - - QU’ELLE EST VERTE MA VALLÉE -

La ré­ces­sion de la qua­trième éco­no­mie de la zone eu­ro est ap­pe­lée à du­rer. Et me­nace sa sol­va­bi­li­té.

Tra­vail, di­gni­té, droits. Ils veulent tout dé­truire ». La ban­de­role s’af­fi­chait en tête du dé­fi­lé du 1er mai à Ma­drid. Dans un cor­tège par­se­mé de dra­peaux rouges, plus de 100 000 per­sonnes – se­lon les syn­di­cats – ont lan­cé un cri d’alarme contre la po­li­tique du nou­veau Pre­mier mi­nistre, Ma­ria­no Ra­joy . Après avoir an­non­cé un bud­get pré­voyant 27,3 mil­liards d’eu­ros d’éco­no­mies, le gou­ver­ne­ment conser­va­teur a adop­té un plan de ri­gueur concer­nant no­tam­ment la san­té et de l’édu­ca­tion, dont il es­père 10 mil­liards d’eu­ros d’éco­no­mies par an. L’agence de no­ta­tion fi­nan­cière Moo­dy’s a es­ti­mé lun­di que ce plan au­ra un ef­fet « po­si­tif sur la qua­li­té de cré­dit » de l’Es­pagne. Mais, pen­dant ce temps, le chô­mage conti­nue de pro­gres­ser et a at­teint fin avril un taux re­cord de 24,4 %, soit 5,64 mil­lions de chô­meurs. Le mi­nistre du Bud­get lui-même, Cris­to­bal Mon­to­ro, a ad­mis que le pays vi­vait « un mo­ment d’ex­trême fra­gi­li­té » , pré­voyant un PIB am­pu­té de 1,7 % en 2012, dont les deux pre­miers tri­mestres né­ga­tifs. Ef­fec­ti­ve­ment, l’Es­pagne a re­noué avec une ré­ces­sion de 0,3% au pre­mier tri­mestre. Pour Com­merz­bank, l’Es­pagne se­ra en­core dans le rouge en 2013, pré­voyant un re­cul du PIB de0,3 %. Ef­fec­ti­ve­ment, 2013 ne se­ra pas beau­coup plus simple que 2012. Ma­drid veut ré­duire son dé­fi­cit de 8,51 % du PIB en 2011 à 5,3 % en 2012, puis 3 % en 2013. Stan­dard & Poor’s a fait sa­voir qu’elle n’y croyait pas, en dé­gra­dant la note du pays de deux crans, à BBB+. « Nous pen­sons que la tra­jec­toire des fi­nances pu­bliques de l’Es­pagne va pro­ba­ble­ment se dé­té­rio­rer » ,a es­ti­mé l’agence. Un risque crois­sant pour la sol­va­bi­li­té du pays. « Le grand risque, c’est de tom­ber dans une spi­rale ré­ces­sive, note Je­sus Cas­tillo, spé­cia­liste de l’Eu­rope du Sud chez Na­tixis. L’aus­té­ri­té à tout-va, comme on est en train de l’im­po­ser en Es­pagne, en Ita­lie, en Grèce, au Por­tu­gal, se tra­duit au fi­nal par moins de consom­ma­tion, donc moins de TVA, plus de chô­mage, donc moins d’im­pôt sur le re­ve­nu » , dit-il, ta­blant sur un chô­mage es­pa­gnol à 24,8 % en 2013.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.