Mi-juillet, une « gar­den-par­ty » so­ciale à l’ély­sée…

La Tribune Hebdomadaire - - ÀLAUNE -

Les ac­teurs de ce théâtre d’ombre qu’est la né­go­cia­tion so­ciale au­ront leur heure de gloire, mi-juillet, avec la convo­ca­tion par François Hol­lande de la « Confé­rence na­tio­nale pour la crois­sance et l’em­ploi ». Outre les lea­ders syn­di­caux et pa­tro­naux, de Ber­nard Thi­bault (CGT) à Lau­rence Pa­ri­sot (Me­def ), en pas­sant par François Ché­rèque (CFDT), JeanC­laude Mailly (FO) et Jean-François Rou­baud (CGPME), la confé­rence se­ra mar­quée par la pré­sence des nou­veaux mi­nistres. À com­men­cer par ce­lui des Af­faires so­ciales, sans doute Ma­ri­sol Tou­raine, et ce­lui de la Pro­duc­tion, Alain Rous­set. Mi­chel Sa­pin, pro­bable futur mi­nistre de l’Éco­no­mie se­ra ­évi­dem­ment de la par­tie, ain­si que les « tech­nos », comme l’in­dé­bou­lon­nable JeanDe­nis Com­brexelle, le pa­tron de la Di­rec­tion gé­né­rale du tra­vail du mi­nis­tère du Tra­vail et de l’Em­ploi. Mais, sur­tout, la confé­rence va faire sor­tir de l’ombre Ja­cky Bon­tems, an­cien nu­mé­ro deux de la CFDT pen­dant dix-neuf ans, et qui est de­ve­nu le vé­ri­table conseiller so­cial de François Hol­lande du­rant la cam­pagne, or­ga­ni­sant plu­sieurs ren­contres avec des syn­di­ca­listes. Ja­cky Bon­tems, à ce titre, pour­rait bien de­ve­nir le conseiller so­cial of­fi­ciel de l’Ély­sée. Dans le jeu so­cial, il fau­dra aus­si comp­ter, pour la fu­ture ré­forme des retraites, sur le COR, pré­si­dé par Ra­phaël Ha­das-Lebel. En ef­fet, le conseil d’orien­ta­tion des retraites a an­non­cé la pu­bli­ca­tion fin 2012dé­but 2013 de nou­velles pré­vi­sions fi­nan­cières sur les dif­fé­rents ré­gimes de re­traite à l’ho­ri­zon 2020 et même 2050. Réac­tua­li­sées en 2010, les der­nières pro­jec­tions du COR datent de 2006. Les pro­chaines de­vraient mon­trer que, même avec la ré­forme Sar­ko­zy, le fi­nan­ce­ment des retraites n’est pas ga­ran­ti, les hy­po­thèses de chô­mage et de pro­duc­ti­vi­té étant moins bonnes que ce qui avait été en­vi­sa­gé à l’ori­gine. « Il fau­dra en ti­rer les consé­quences » , a pré­ve­nu le pré­sident du COR. Au­pa­ra­vant, François Hol­lande au­ra pris un dé­cret ré­ta­blis­sant le droit de par­tir avec une re­traite à 60 ans à taux plein pour les per­sonnes ayant com­men­cé à tra­vailler à 18 ans.&

[AFP]

L. Pa­ri­sot

[AFP]

J.-D. Com­brexelle

[AFP]

F. Ché­rèque.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.