Des ex­perts et des fi­dèles à l’ély­sée

La Tribune Hebdomadaire - - ENTREPRISE­S - J.-C. C.

« C’est la faute à Vol­taire… » Les an­ciens de la pro­mo­tion « Vol­taire » de l’ENA, 1980, celle de François Hol­lande, ar­rivent à l’Ély­sée. Outre le nou­veau se­cré­taire gé­né­ral de la pré­si­dence, Pierre-Re­né Le­mas, an­cien pré­fet qui a par­fois su­bi les foudres du pou­voir sar­ko­zyste et jus­qu’ici di­rec­teur de ca­bi­net du pré­sident du Sé­nat Jean-Pierre Bel, Syl­vie Hu­bac, autre vol­tai­rienne, ar­rive aus­si au poste de di­rec­teur de ca­bi­net. Elle était jus­qu’ici pré­si­dente du Conseil su­pé­rieur de la pro­prié­té lit­té­raire et ar­tis­tique, après di­verses ex­pé­riences mi­nis­té­rielles. Un autre énarque (et mé­de­cin aus­si !), mais pas de la pro­mo­tion Vol­taire, fait éga­le­ment son en­trée : Aqui­li­no Mo­relle « plume » du can­di­dat – après avoir été celle de Lio­nel Jos­pin –, de­vient conseiller po­li­tique. Sans ou­blier les deux se­cré­taires gé­né­raux ad­joints : Emmanuel Ma­cron, jeune ins­pec­teur des fi­nances de 34 ans « cou­vé » par Jacques At­ta­li et Jean-Pierre Jouyet, jus­qu’ici ban­quier chez Roth­schild ; et Ni­co­las Re­vel (fils de Jean-François !) jus­qu’ici di­rec­teur de ca­bi­net du maire de Pa­ris, Ber­trand De­la­noë. En­fin, Pierre Bes­nard (46 ans), lui aus­si un an­cien du ca­bi­net de pré­sident du Sé­nat, a été nom­mé chef de ca­bi­net de François Hol­lande.&

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.