La ré­vo­lu­tion hi-tech de Du­blin

La Tribune Hebdomadaire - - ENTRETIEN - T. de B.

La ban­lieue nord de Du­blin re­gorge de parcs tech­no­lo­giques et in­dus­triels, lieux d’ins­tal­la­tion pri­vi­lé­giés des mul­ti­na­tio­nales hi-tech. Le bâ­ti­ment de 25 000 m2 d’Al­ca­tel-Lucent, coin­cé entre deux bos­quets et plu­sieurs centres de re­cherche, à mi-che­min entre l’aé­ro­port et le cen­tre­ville, n’échappe pas à la règle. Construit par les pré­dé­ces­seurs de Lucent, il ac­cueillait leur centre na­tio­nal de pro­duc­tion, « au­jourd’hui dé­lo­ca­li­sé vers l’Asie pour une ques­tion de coûts », ex­plique Ke­vin O’Cal­la­ghan, le res­pon­sable de la so­cié­té pour l’Ir­lande. « Il reste en­vi­ron cent cin­quante sa­la­riés, ré­par­tis entre le dé­par- te­ment des ventes lo­cales aux opé­ra­teurs té­lé­coms, les ser­vices in­for­ma­tiques mon­diaux, no­tam­ment la ré­pa­ra­tion des­ti­née aux opé­ra­teurs, et le contrôle qua­li­té de nos four­nis­seurs et, en­fin, le la­bo­ra­toire Bell, notre centre de re­cherche. » Tout ce pe­tit monde a été re­grou­pé sur un étage unique, et le groupe cherche à re­vendre le site pour en­suite re­louer les 10 000 m2 qu’il uti­lise. « Pos­sé­der exac­te­ment le même environnem­ent qu’eux nous per­met, en cas de sou­ci, de pou­voir re­com­po­ser le pro­blème et d’y ré­pondre en temps réel », in­dique Ke­vin O’Cal­la­ghan. « Nous dis­po­sons aus­si d’une salle dont tous les murs sont re­cou­verts de py­ra­mides en mousse bleue afin d’an­nu­ler toutes les in­ter­fé­rences ex­té­rieures. Ce­la per­met de cal­cu­ler en quoi le chan­ge­ment du de­si­gn d’un pro­duit in­flue sur ses trans­mis­sions ra­dios. » Al­ca­tel est arrivé en Ir­lande en 1981 afin d’y dé­ve­lop­per le sys­tème de té­lé­pho­nie vo­cale nu­mé­rique, « très mo­derne pour l’époque et d’ailleurs tou­jours en ac­ti­vi­té », pré­cise le res­pon­sable de l’en­ti­té. Au­jourd’hui, le la­bo­ra­toire Bell jus­ti­fie à lui tout seul son main­tien en Ir­lande. « Créé en 2004, il conti­nue à gran­dir, car l’in­no­va­tion est ca­pi­tale pour une so­cié­té comme la nôtre. Nous cher­chons à ima­gi­ner les pro­duits qui se­ront in­dis­pen­sables d’ici cinq à dix ans. » La pré­sence en Ir­lande d’un vé­ri­table éco­sys­tème hi-tech, grâce à l’ins­tal­la­tion des Google, Fa­ce­book, Paypal, etc., se ré­vèle ca­pi­tale dans l’at­trac­tion de ces in­gé­nieurs. « Ils savent que, avec la pré­sence de nom­breux autres col­lègues à l’ac­ti­vi­té proche de la leur, ils ne se­ront pas iso­lés ici, as­sure-t-il. Du coup, le taux de dé­part des em­ployés n’est pas im­por­tant et ne consti­tue en tout cas pas un pro­blème. » La beau­té des pay­sages et la qua­li­té de la bière s’at­tachent sans doute à convaincre les in­dé­cis.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.