Li­vret A : le lob­by ban­caire fait de la ré­sis­tance

La Tribune Hebdomadaire - - QU’ELLE EST VERTE MA VALLÉE -

Pour jus­ti­fier l’in­ef­fi­cience d’un dou­ble­ment du pla­fond du li­vret A pour fi­nan­cer da­van­tage le lo­ge­ment so­cial, la Fé­dé­ra­tion ban­caire française et la Banque de France pointent un pro­blème d’offre lié à la ra­re­té du fon­cier. Pas si simple...

En dou­blant le pla­fond du li­vret A de 15 300 à 30 600 eu­ros, le pré­sident de la Ré­pu­blique, François Hol­lande, es­père col­lec­ter une manne de 15 à 20 mil­liards d’eu­ros sup­plé­men­taires par an, qui au­ra pour prin­ci­pale vo­ca­tion d’ac­croître les fonds al­loués au lo­ge­ment so­cial. La me­sure n’est pas très bien ac­cueillie par l’in­dus­trie ban­caire. En ef­fet, si le dou­ble­ment du pla­fond était plé­bis­ci­té par les épar­gnants, il risque de pé­na­li­ser les pro­duits d’épargne de bi­lan des banques. Car 65 % des en­cours du li­vret A sont cen­tra­li­sés par la Caisse des dé­pôts (CDC). Ce­ci n’ar­range guère les banques, d’au­tant que les fu­tures normes ban­caires de Bâle III leur de­mandent de dé­te­nir plus d’épargne dans leur bi­lan. En outre, avec moins d’épargne à dis­po­si­tion, elles se­ront in­ci­tées à da­van­tage se fi­nan­cer sur le mar­ché. Le sur­coût s’élè­ve­rait alors à entre 100 et 320 mil­lions d’eu­ros pour l’in­dus­trie ban­caire se­lon le ca­bi­net Sia Conseil. Le lob­by ban­caire est donc pas­sé à la contre-at­taque. La Fé­dé­ra­tion ban­caire française (FBF) argue qu’une telle me­sure se­rait in­ef­fi­cace pour ré­soudre le pro­blème du manque de lo­ge­ments so­ciaux. Cette ca­rence te­nant plus « à la

ra­re­té du fon­cier » no­tam­ment à leur ré­ha­bi­li­ta­tion ther­mique » , ajoute Jean-Phi­lippe Gas­pa­rot­to, le se­cré­taire gé­né­ral de la CGT Caisse des dé­pôts.

[AFP]

Un im­meuble en construc­tion à Tou­louse.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.