Le prix du gaz, nou­vel en­jeu po­li­tique

La Tribune Hebdomadaire - - LA UNE -

Le gaz de schiste est un su­jet au­tour du­quel se cris­tal­lisent les contra­dic­tions de la so­cié­té fran­çaise. On ne peut nier que le pays a be­soin d’un choc de com­pé­ti­ti­vi­té. Pour le mo­ment, on cherche à le créer par un choc fis­cal, consis­tant à trans­fé­rer une par­tie du coût de notre mo­dèle so­cial des en­tre­prises vers les re­trai­tés ou les mé­nages les plus for­tu­nés. Un consen­sus a l’air de se dé­ga­ger en fa­veur de cette nou­velle stra­té­gie, dont il est en­core dif­fi­cile de me­su­rer les ef­fets po­si­tifs sur la crois­sance éco­no­mique. Aux États-Unis, le dé­ve­lop­pe­ment des gi­se­ments de gaz de schiste a aus­si pro­vo­qué un choc de com­pé­ti­ti­vi­té mas­sif, en abais­sant de fa­çon spec­ta­cu­laire le coût d’une source d’éner­gie es­sen­tielle : le gaz na­tu­rel. Une Amé­rique in­dé­pen­dante sur le plan éner­gé­tique, ce qui se pro­file d’ici peu, n’est évi­dem­ment pas dans la même po­si­tion éco­no­mique et stra­té­gique qu’une Amé­rique dé­pen­dante d’im­por­ta­tions coû­teuses du golfe Per­sique, d’Afrique ou de Rus­sie. La France re­cèle des gi­se­ments de gaz de schiste. Pour le mo­ment, l’ex­plo­ra­tion en est stop­pée par une dé­ci­sion du pou­voir po­li­tique, liée à des consi­dé­ra­tions en­vi­ron­ne­men­tales. Il n’est pas ques­tion d’en nier l’im­por­tance. Beau­coup de ques­tions se posent sur la tech­nique uti­li­sée pour dé­bus­quer le gaz dans les couches de roches schis­teuses, le fra­cking. Des géo­logues conti­nuent de tra­vailler sur les ef­fets de cette ex­ploi­ta­tion des gaz de schiste sur les couches su­pé­rieures et sur les ré­ser­voirs d’eau sou­ter­rains. Le fait que les fo­rages soient pra­ti­qués ho­ri­zon­ta­le­ment pose des ques­tions dif­fé­rentes de celles des fo­rages tra­di­tion­nels, par des puits ver­ti­caux. Mais de­puis le temps que l’on ex­ploite du pé­trole et du gaz au­tour de la pla­nète, sou­vent dans des condi­tions en­core plus dif­fi­ciles et avec des contrainte­s en­vi­ron­ne­men­tales fortes, no­tam­ment sur le conti­nent eu­ro­péen, en mer du Nord no­tam­ment, des so­lu­tions tech­niques de­vraient être trou­vées pour as­su­rer une im­per­méa­bi­li­té des fo­rages et trai­ter les eaux pol­luées is­sues du fra­cking. Mais deux concep­tions de la crois­sance éco­no­mique s’af­frontent. La pre­mière, prag­ma­tique, consiste à étu­dier le po­ten­tiel de ces gaz de schiste en France et à mo­dé­li­ser les ef­fets, sur la crois­sance de l’éco­no­mie fran­çaise, d’un ac­cès à une source d’éner­gie do­mes­tique et moins coû­teuse que l’éner­gie im­por­tée, moins pol­luante que le pé­trole et le char­bon, moins po­lé­mique que le nucléaire. Si l’on suit cette lo­gique, on de­vrait donc re­prendre l’ex­plo­ra­tion, dans des condi­tions strictes na­tu­rel­le­ment, ne se­rait-ce que pour se don­ner une idée du po­ten­tiel de ces gi­se­ments. L’autre concep­tion est celle du « saut » éner­gé­tique. Rien ne sert de s’achar­ner sur les éner­gies fos­siles, qui sont condam­nées à terme et qui sont contra­dic­toires avec la vo­lon­té de ré­duire les émis­sions de gaz à ef­fet de serre et de s’en­ga­ger sur la voie d’une

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.