5

La Tribune Hebdomadaire - - TERRITOIRE­S -

L’Alpe-d’Huez est de­ve­nue une étape tel­le­ment my­thique mon­dia­le­ment qu’Yves Bre­ton, l’ad­joint au sport, a par­fois un doute : « La mon­tée est si cé­lèbre que les études de no­to­rié­té montrent que l’Alpe-d’Huez est connue mon­dia­le­ment pour le cyclisme et que tout le monde en ou­blie qu’on est une sta­tion de sports d’hi­ver, qui est pour­tant notre prin­ci­pal business ! » Vingt-sept étapes de­puis 1952 avec un re­cord ab­so­lu en 2004 pour la vic­toire au som­met de Lance Arm­strong : 1 mil­lion de spec­ta­teurs entre Le Bourg d’Oi­sans et l’Alpe d’Huez.

Comme on es­time cou­ram­ment qu’un spec­ta­teur dé­pense en moyenne 25 eu­ros sur l’étape (de l’es­sence à la nour­ri­ture), ce sont au moins 25 millions d’eu­ros qui ont été dé­pen­sés ce 21 juillet 2004 pour cette seule étape. Quant à l’au­di­mat, c’est simple : c’est le double de la moyenne des autres étapes, soit 8 millions de fran­çais scot­chés. L’Alpe-d’Huez ne se pose donc plus de­puis long­temps la ques­tion de la ren­ta­bi­li­té des 200 000 eu­ros qu’elle met chaque an­née : « Le Ga­li­bier ou le Ven­toux sont aus­si des mon­tées my­thiques, mais il n’y a pas de com­mune en haut pour tou­cher les di­vi­dendes ! », sou­rit Yves Bre­ton. Entre les pro­duits dé­ri­vés et les cy­clo­tou­ristes toute l’an­née, l’Alpe-d’Huez a fait bin­go de­puis belle lu­rette.&

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.