Xa­vier Niel nous a fait un ca­price

La Tribune Hebdomadaire - - COULISSES -

Puisque c’est comme ça, vous fe­rez sans moi… » Xa­vier Niel a sur­pris mar­di en n’as­sis­tant pas à la confé­rence de presse de pré­sen­ta­tion des ré­sul­tats an­nuels d’Iliad, la mai­son mère de Free, dont il est le pre­mier ac­tion­naire (59 % du ca­pi­tal) et le vice-pré­sident du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion. « Une dé­ci­sion m’ayant in­ter­dit l’usage de quelques mots es­sen­tiels, je pré­fère me taire que me cen­su­rer », a ex­pli­qué le bouillant pa­tron, cou­tu­mier des ex­pres­sions à l’em­por­te­pièce, dans un mes­sage lu par son di­rec­teur gé­né­ral. Les termes en ques­tion ? « Arnaque », « ra­cket », « es­cro­que­rie », pro­non­cés lors du lan­ce­ment de Free Mo­bile en jan­vier 2012. Le 22 fé­vrier der­nier, le tri­bu­nal de com­merce de Pa­ris a en ef­fet condam­né Iliad et Free Mo­bile à ver­ser 20 mil­lions d’eu­ros de dom­mages et in­té­rêts à Bouygues Te­le­com pour dé­ni­gre­ment et concur­rence dé­loyale.

L’au­to­cen­sure re­ven­di­quée par le pa­tron de Free, une « réac­tion d’en­fant » gâ­té ?

« Faut-il com­prendre qu’il ne peut s’ex­pri­mer sans uti­li­ser les termes “arnaque”, “ra­cket” et “es­cro­que­rie” ? », s’étonne un cadre d’un opé­ra­teur concur­rent. Loin d’être mu­se­lé par son conseil d’ad­mi­nis­tra­tion, Niel n’a pas boy­cot­té la réunion avec l es ana­lystes le même jour.

« C’est une réac­tion d’en­fant, un ca­price ty­pique de ceux qui ont pas­sé le cap des 100 mil­lions d’eu­ros », consi­dère un ana­lyste ha­bi­tué à cô­toyer les grandes for­tunes. Xa­vier Niel a fran­chi ce cap il y a dé­jà bien long­temps : sans comp­ter son pa­tri­moine immobilier, sa for­tune ex­cède les 5 mil­liards d’eu­ros en ac­tions Iliad. Vo­lant de re­cord en re­cord à la fa­veur du suc­cès com­mer­cial de Free Mo­bile, le titre s’est ap­pré­cié de plus de 50 % en un an. Iliad pèse ain­si près de 9 mil­liards, soit 1,7 mil­liard de plus que le groupe Bouygues dans son en­semble… (Lire aus­si, page 10, notre ar­ticle sur la stra­té­gie de Free.)

Xa­vier Niel dit pré­fé­rer « se taire plu­tôt que se cen­su­rer ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.