Les in­ter­nautes ne s’alarment de l’uti­li­sa­tion de leurs don­nées que quand elle a pour ob­jec­tif de faire de l’ar­gent. »

La Tribune Hebdomadaire - - LE BUZZ -

ce­lui-là même dont on croit plus ou moins cons­ciem­ment qu’il nous sauvera en der­nier res­sort des pires pé­rils, était frap­pé en son coeur. La pla­nète avait la larme à l’oeil et la peur au ventre. De­puis, les bombes ont vo­lé dans le ciel ira­kien, les drones ar­ro­sé les mon­tagnes af­ghanes, avec le suc­cès que l’on connaît. La dette amé­ri­caine a failli plon­ger la fi­nance dans le chaos il y a moins de dix-huit mois. Et puis, et puis… Cette Amé­rique que l’on voyait un peu brin­que­ba­lante s’en sort plu­tôt pas mal. Elle est haïe d’une bonne par­tie du globe, sa di­plo­ma­tie vé­gète, mais l’Amé­rique est là. Forte d’une nou­velle et im­mense puis­sance qu’elle a construite en moins de quinze ans : elle a

La ré­vé­la­tion du sys­tème Prism, qui montre les liens ou­verts entre la NSA, les géants du Net et des ré­seaux so­ciaux, vient nous le re­dire. On pour­rait bien sûr ex­pé­dier l’ana­lyse en se di­sant qu’il n’y a fi­na­le­ment pas là de grande sur­prise : George Bush a im­po­sé le Pa­triot Act après les at­ten­tats du 11-Sep­tembre, per­met­tant gros­so mo­do à l’État fé­dé­ral de faire ce qu’il veut au nom de la dé­fense des in­té­rêts su­pé­rieurs du pays, en de­hors de tout cadre lé­gal. Que les Google, Ya­hoo et autres Fa­ce­book soient contraints de trans­mettre ce que leur de­mandent les ser­vices de ren­sei­gne­ment ap­pa­raît du coup com­pré­hen­sible. Soit. Mais rap­pe­lons tout de même, avec une pe­tite pointe de nos­tal­gie, que ces en­tre­prises se sont bâ­ties au­tour de quelques idées, si­non li­ber­taires, du moins pé­tries d’in­ten­tions gé­né­reuses au­tour des thèmes du par­tage, de l’uni­ver­sa­li­té, voire de la trans­pa­rence. L’ex­pé­rience

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.