Quand école et en­tre­prise se ren­contrent en­fin!!

La Tribune Hebdomadaire - - L’ÉVÉNEMENT - F.P.

Les re­la­tions entre les mondes de l’édu­ca­tion et de l’en­tre­prise étaient jus­qu’à pré­sent confi­den­tielles. Les As­sises de l’en­tre­pre­neu­riat (14 jan­vier-29 avril 2013) pour­raient bien avoir fait évo­luer les choses. Fran­çois Hol­lande a peut-être pro­vo­qué une pe­tite ré­vo­lu­tion en an­non­çant deux me­sures fortes. Pri­mo, un pro­gramme édu­ca­tif sur l’es­prit d’ini­tia­tive et l’in­no­va­tion, de la sixième à la ter­mi­nale et dans l’enseigneme­nt su­pé­rieur. Se­cun­do, la créa­tion d’un dis­po­si­tif en­tre­pre­neur-étu­diant pour per­mettre à ceux qui créent une en­tre­prise à l’is­sue de leurs études de conti­nuer à bé­né­fi­cier du sta­tut d’étu­diant. Avec ces deux me­sures, le gou­ver­ne­ment ouvre à l’en­tre­prise les portes de l’école, jus­qu’ici bien sou­vent closes au monde en­tre­pre­neu­rial. De quoi s’agit-il!? « Ce conte­nu pé­da­go­gique, que nous fe­rons va­li­der à l’au­tomne par le Conseil des pro­grammes, consis­te­ra à fa­mi­lia­ri­ser les élèves avec l’en­tre­pre­neu­riat via des mises en si­tua­tion, la créa­tion de mi­ni-en­tre­prises au sein des classes. Les pre­mières ac­tions de sen- si­bi­li­sa­tion à l’en­tre­pre­neu­riat se­ront lan­cées à la ren­trée dans le pé­ri­sco­laire » , ex­plique Phi­lippe Hayat, le pré­sident de 100!000"en­tre­pre­neurs, qui fé­dère ac­tuel­le­ment toutes les as­so­cia­tions de chefs d’en­tre­prise qui portent la pa­role en­tre­pre­neu­riale dans les éta­blis­se­ments sco­laires. Les en­sei­gnants ac­com­pagnent-ils le mou­ve­ment!? « Il le faut!! Nous élar­gi­rons les pers­pec­tives des élèves en leur pré­sen­tant le monde en­tre­pre­neu­rial » , es­time Da­vid Mou­rey, pro­fes­seur d’éco­no­mie au ly­cée de Pon­tault-Com­bault. Une ré­vo­lu­tion!? La mul­ti­pli­ca­tion des pas­se­relles ac­com­pagne un mou­ve­ment bien en­clen­ché. Loin de l’image du self-made-man au­to­di­dacte du ba­by-boom, la réus­site de la nou­velle gé­né­ra­tion d’en­tre­pre­neurs re­pose sou­vent sur l’ex­cel­lence de l’enseigneme­nt dis­pen­sé dans cer­taines écoles d’in­gé­nieurs et écoles de com­merce qui, pour la plu­part, pro­posent dé­sor­mais des par­cours «"créa­tion d’en­tre­prise"» à leurs étu­diants. Reste que la route est en­core longue" : à ce jour, seuls 2!% des étu­diants de­viennent des en­tre­pre­neurs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.