Le « mé­thodes sta­li­niennes » de Bar­ro­so

La Tribune Hebdomadaire - - TERRITOIRE­S / INTERNATIO­NAL -

Àun an de la fin de son man­dat, le pré­sident de la Com­mis­sion eu­ro­péenne et son équipe n’ont ja­mais été aus­si sou­cieux de contrô­ler le moindre mes­sage, le moindre ki­lo­bit d’in­for­ma­tion o!ert à la cu­rio­si­té des in­ter­nautes. La page Web consa­crée aux com­mis­saires eu­ro­péens a ain­si fait les frais de ce per­fec­tion­nisme. C’est une des rares à être as­sez lar­ge­ment consul­tée (quelques di­zaines de mil­liers de vi­sites par mois). D’où l’idée de l’uti­li­ser pour y faire pas­ser quelques mes­sages po­li­tiques. Un sain ré­flexe de la com­mu­ni­ca­tion mai­son. Les choses se gâtent vite tou­te­fois quand le ca­bi­net de Jo­sé Ma­nuel Bar­ro­so s’en mêle. Tant qu’à re­mettre cette vi­trine à plat, il faut en pro­fi­ter pour sou­li­gner la « col­lé­gia­li­té » de l’ins­ti­tu­tion en rem­pla­çant le simple trom­bi­no­scope des 27"com­mis­saires par une pho­to, ex­plique l’en­tou­rage de Bar­ro­so. Seul hic : il n’y a pas de pho­to à jour. Sur le seul cli­ché dis­po­nible ap­pa­raît le Mal­tais John Dal­li… alors qu’il a dé­mis­sion­né il y a plu­sieurs mois, à la suite d’une a!aire de pos­sible cor­rup­tion par l’in­dus­trie du ta­bac. Heu­reu­se­ment, se disent les exé­cu­tants, il y a Pho­to­shop. En quelques clics, la trom­bine de Dal­li est rem­pla­cée par celle de son suc­ces­seur, To­ni Borg.

Scan­dale au 13e"étage de la Com­mis­sion. « Ce sont des mé­thodes sta­li­niennes !!» Sans par­ler du « res­pect pour le tra­vail du pho­to­graphe » . Les res­pon­sables de cette mal­heu­reuse ini­tia­tive en res­tent in­ter­dits. D’au­tant que le ser­vice du porte-pa­role n’hé­site pas à sor­tir les ci­seaux du ti­roir : de­puis 2010, l’éli­mi­na­tion sys­té­ma­tique d’Her­man Van Rom­puy de toutes les vi­déos et autres pho­tos mises en ligne sur le site de la Com­mis­sion est de­ve­nu le sport fa­vo­ri de la « DG Com­mu­ni­ca­tion ». Le pré­sident du Conseil eu­ro­péen est en e!et le grand ri­val de Jo­sé Ma­nuel Bar­ro­so pour le titre de « vi­sage de l’Union eu­ro­péenne ». Ce mal­heu­reux in­ci­dent n’a tou­jours pas trou­vé d’is­sue. Moyen­nant quoi, à l’heure où était ré­di­gé cet ar­ticle, il n’y avait plus au­cune pho­to sur la page des com­mis­saires eu­ro­péens…

MAIS L’IM­POR­TANT, C’EST LE MES­SAGE, di­ra-t-on. Jus­te­ment, la vice-pré­si­dente a lan­cé un « grand dé­bat » sur l’ave­nir de l’UE. On est ras­su­ré. Il im­porte de pré­ci­ser que Vi­viane Re­ding es­père de­ve­nir la pre­mière pré­si­dente de l’his­toire de l’ins­ti­tu­tion, tan­dis que le pré­sident Bar­ro­so n’a pas, de son cô­té, re­non­cé à se suc­cé­der à lui-même. Le site est plein d’idées ori­gi­nales telles que « ima­gi­nons que le Royaume-Uni entre dans la zone eu­ro » (http://ec.eu­ro­pa.eu/de­bate-fu­tu­reeu­rope/in­dex_en.htm). On n’y avait pas pen­sé. Sur­tout après la lec­ture du dis­cours de Da­vid Ca­me­ron à La Haye en jan­vier, où il an­non­çait que son pays ne fe­rait « ja­mais » de l’eu­ro sa mon­naie.

À l’ori­gine, la page au­rait dû être dans les tons bleus, la cou­leur du dra­peau eu­ro­péen. Mais la ma­quette a été cen­su­rée par le ca­bi­net de la vice-pré­si­dente qui a ju­gé que « le bleu n’est pas une cou­leur de dé­bat » . Qu’est-ce alors qu’une « cou­leur de dé­bat »#? « L’orange » , bien sûr. Fichtre#! On n’y avait pas pen­sé non plus. Que fe­rai­ton sans l’ex­per­tise des hautes au­to­ri­tés#?

La tech­nique, hé­las, est par­fois iro­nique. Le 20 juin à 9 heures, alors que j’en­tre­pre­nais de m’im­pré­gner de cette puis­sante sym­bo­lique, la page Web était hors­ser­vice et in­di­quait : « Bad Ga­te­way » , au­tre­ment dit « mau­vaise pas­se­relle ». Est-ce à dire qu’il se­ra di$cile de re­lier le pré­sent au « fu­tur de l’Union »#?

Quant à la page http://www.de­ba­tin­geu­rope.eu/, elle avait car­ré­ment été « ha­ckée ». On y voyait un homme qui croise les doigts dans son dos. Ce­la change du signe des ci­seaux qui coupent la tête de Van Rom­puy. Heu­reu­se­ment, le site est très peu fré­quen­té."

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.