Rennes se re­des­sine pour de­ve­nir une éco­ci­té

La Tribune Hebdomadaire - - MÉTROPOLES -

Cham­pionne des villes fran­çaises où il fait bon vivre, Rennes est aus­si la troi­sième ci­té, après Tou­louse et Mont­pel­lier, pour la crois­sance dé­mo­gra­phique!: chaque an­née, l’ag­glo­mé­ra­tion compte 6!000 ha­bi­tants de plus et, en dix ans, le nombre d’em­plois a grim­pé de 13!%. Forte de 416!000 ha­bi­tants, dont 207!000 Ren­nais, ac­tuel­le­ment ré­par­tis sur 38 com­munes (43 à comp­ter du 1er jan­vier 2014), l’ag­glo­mé­ra­tion de­vrait at­teindre 500!000 ha­bi­tants vers 2030. Pour ré­pondre à l’évo­lu­tion des modes de vie et aux as­pi­ra­tions des ha­bi­tants, la mé­tro­pole ren­naise a en­ga­gé de nom­breux chan­tiers mê­lant in­no­va­tions tech­no­lo­giques, ar­chi­tec­tu­rales et en­vi­ron­ne­men­tales. Dans les an­nées qui viennent, la ca­pi­tale bre­tonne va se for­ger un nou­veau vi­sage fon­dé sur une po­li­tique d’amé­na­ge­ment ur­bain où la ques­tion du dé­ve­lop­pe­ment du­rable dans ses di­men­sions éco­no­miques, so­ciale et en­vi­ron­ne­men­tale est un élé­ment clé. « L’ag­glo­mé­ra­tion ren­naise est la moins tou­chée par la pé­ri­ur­ba­ni­sa­tion ef­fré­née, as­sure Da­niel De­la­veau, maire de Rennes (PS) et pré­sident de Rennes Mé­tro­pole. Re­cons­truire la ville sur elle-même, c’est d’abord maî­tri­ser les opé­ra­tions nou­velles. L’enjeu est quan­ti­ta­tif – 30"000 lo­ge­ments construits pen­dant le man­dat – mais aus­si qua­li­ta­tif. Il est né­ces­saire de faire gran­dir la ville et sa mé­tro­pole tout en pré­ser­vant l’es­pace na­tu­rel et la qua­li­té de l’agri­cul­ture pé­ri­ur­baine. Notre mo­dèle de ville ar­chi­pel, à bien­tôt 43 com­munes, ré­sulte d’une ur­ba­ni­sa­tion maî­tri­sée, qui s’est ef­fec­tuée à par­tir du coeur des com­munes ex­té­rieures. » Res­pec­ti­ve­ment labellisés éco­quar­tier et éco­ci­té, La Cour­rouze et ViaSil­va font ain­si leur lit sur la pré­ser­va­tion de l’en­vi­ron­ne­ment, le ré­in­ves­tis­se­ment de sites dé­lais­sés et la maî­trise des prix de l’im­mo­bi­lier. Au Sud-Ouest de Rennes, à l’in­té­rieur de la ro­cade, La Cour­rouze consti­tue même l’une des der­nières grandes op­por­tu­ni­tés fon­cières pour les com­munes de Rennes et de Saint-Jacques-de-la-Lande (où se si­tue l’aé­ro­port). Sur 115 hec­tares, dont 40 d’es­paces verts, d’an­ciennes friches in­dus­trielles et mi­li­taires sont ré­ha­bi­li­tées avec le sou­ci de pré­ser­ver les res­sources de la bio­di­ver­si­té. Le quar­tier se veut « no­va­teur », telle une « cou­lée verte » proche du coeur de la ville. Onze sec­teurs sont à amé­na­ger, et cha­cun avec son am­biance. Les ur­ba­nistes Ber­nar­do Sec­chi et Pao­la Vi­ga­no ont ima­gi­né des im­meubles à l’ar­chi­tec­ture ori­gi­nale pour ac­cueillir à la fois de l’ha­bi­tat di­ver­si­fié, des ac­ti­vi­tés et des équi­pe­ments de quar­tier. 4!900 lo­ge­ments sont pré­vus à ho­ri­zon 2020. Les pre­mières li­vrai­sons datent de 2009-2010 mais, à terme, le quar­tier comp­te­ra 10!000 ha­bi­tants et 3!000 em­plois. Sans doute dé­si­reuses de « tra­vailler dans un parc », des en­tre­prises y sont dé­jà ins­tal­lées, comme le ca­bi­net d’au­dit Ernst & Young et le siège HQE du Cré­dit Agri­cole. « À La Cour­rouze, la ville se re­nou­velle en te­nant compte du bie­nêtre des usa­gers et des pré­oc­cu­pa­tions des gens, l’em­ploi, l’ha­bi­tat, les trans­ports », sou­ligne Da­niel De­la­veau. Proxi­mi­té et mo­bi­li­té, sont aus­si deux va­leurs fortes de ViaSil­va, qui pro­jette l’ag­glo­mé­ra­tion ren­naise à 2040. Me­né sur 650 hec­tares entre Ces­son-Sé­vi­gné, Rennes et Tho­ri­gné-Fouillard, l’amé­na­ge­ment de l’éco­ci­té se­ra ache­vé dans vingt-sept ans, avec une pre­mière tranche Ouest li­vrée en 2025. Cette ville dans la ville réuni­ra 40!000 ha­bi­tants et 25!000 em­plois. Au­tant dire qu’elle couvre op­por­tu­né­ment la tech­no­pole Rennes Ata­lante, un site stra­té­gique pour la mé­tro­pole. L’IRT B-com, dé­dié aux images et aux ré­seaux de de­main, y ins­tal­le­ra son cam­pus fin 2014, Thom­son Vi­déo Net­works son siège so­cial en 2015. « Chaque lo­ge­ment ou en­tre­prise se­ra si­tué à moins de 500 mètres d’une sta­tion de mé­tro ou de bus à haut ni­veau de ser­vice, mais éga- le­ment d’un pôle com­mer­cial », ré­sume l’ur­ba­niste Ch­ris­tian De­vil­lers, concep­teur du pro­jet. Outre les en­jeux éner­gé­tiques, croi­sés avec ceux des trans­ports et de mo­bi­li­té du­rable, de la na­ture en ville et de la ges­tion des eaux, ViaSil­va place l’hu­main au coeur de sa ré­flexion. Des ca­fés ci­toyens fa­vo­risent l’échange avec des ha­bi­tants et en­tre­prises de Rennes Mé­tro­pole sur di­vers thèmes!: la place des jeunes dans le pro­jet, la ville et les TIC… Rennes Mé­tro­pole in­ves­tit plus de 30 mil­lions d’eu­ros par an dans l’ha­bi­tat, et consacre 120 mil­lions (hors mé­tro) aux trans­ports ur­bains. Une quin­zaine de chan­tiers sont en cours qui vont gé­né­rer aus­si plu­sieurs mil­liers d’em­plois di­rects sur 20132019. C’est l’en­semble de la mé­tro­pole qui am­bi­tionne de se muer en éco­ci­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.