Petit pois­son de­vien­dra grand grâce à l’éner­gie des dé­chets

La Tribune Hebdomadaire - - PERSPECTIV­ES - HTTP://BIT.LY/1S5HYR1

« Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se trans­forme. » Telle pour­rait être la de­vise de Woodlawn, une an­cienne mine au sud-est de l’Aus­tra­lie. Long­temps ré­pu­té pour la ri­chesse de son sous-sol, où l’or, l’ar­gent et le cuivre abon­daient, le site était à l’aban­don de­puis la fin des an­nées 1990. La ville de Sid­ney dé­cide alors d’en faire une dé­charge pour les dé­chets de ses 4,7 mil­lions d’ha­bi­tants. C’est le point de dé­part d’une re­con­ver­sion « verte » exem­plaire. En 2005, l’en­tre­prise Veo­lia ins­talle un bio­réac­teur qui per­met au site de pro­duire de l’élec­tri­ci­té à par­tir des 1800 tonnes d’or­dures li­vrées chaque jour. La cha­leur gé­né­rée par cette ac­ti­vi­té sert en­suite à chauf­fer une ferme d’élevage de pois­sons bar­ra­mun­dis, com­mer­cia­li­sés de­puis 2014 après quatre an­nées de test. À tout ce­la il faut ajou­ter que Woodlawn fa­brique du com­post grâce aux dé­tri­tus, afin de ré­gé­né­rer son sol ap­pau­vri par vingt ans d’ex­ploi­ta­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.