Met les bou­chées doubles

La Tribune Hebdomadaire - - DOSSIER -

lan­cé une ré­flexion pros­pec­tive « sur la place de l’homme dans l’usine » . Celle-ci doit as­so­cier l’en­semble des par­ties pre­nantes : in­dus­triels, ac­teurs de la for­ma­tion, or­ga­ni­sa­tions pro­fes­sion­nelles et syn­di­cales, etc. Ob­jec­tif de ces tra­vaux? Sou­mettre des for­ma­tions ini­tiales et conti­nues adap­tées aux enjeux iden­ti­fiés. UNE FORTE AM­BI­TION D’ICI À LA FIN DE 2016 Ce plan pré­voit aus­si le ren­for­ce­ment de la co­opé­ra­tion au ni­veau in­ter­na­tio­nal « pour amé­lio­rer la co­or­di­na­tion des ac­tions avec l’ini­tia­tive eu­ro­péenne, mais éga­le­ment éta­blir une col­la­bo­ra­tion plus res­ser­rée avec le pro­jet al­le­mand “In­dus­trie 4.0” (…) L’en­jeu est en­fin de faire por­ter de ma­nière plus forte la voix de la France dans les né­go­cia­tions des normes in­ter­na­tio­nales ». Ce se­rait très utile, compte te­nu des dif­fi­cul­tés des pro­jets in­no­vants tri­co­lores à bé­né­fi­cier des sub­ven­tions eu­ro­péennes dans ce do­maine. Voi­ci pour la feuille de route pré­vue par le mi­nis­tère de l’Éco­no­mie. Il faut main­te­nant ac­cé­lé­rer les ca­dences, même si, comme l’ex­plique Max Blan­chet dans son ou­vrage in­ti­tu­lé In­dus­trie 4.0, nou­velle donne in­dus­trielle, nou­veau mo­dèle éco­no­mique, « la tran­si­tion vers ce nou­veau mo­dèle de l’in­dus­trie 4.0 se­ra source de ten­sions et d’in­cer­ti­tudes, dont l’un des plus forts sym­boles est une hausse du chô­mage. » D’ici à la fin de 2016, le gou­ver­ne­ment pré­voit de sen­si­bi­li­ser 15000 en­tre­prises à ce pro­gramme et d’en ac­com­pa­gner 2000 autres de fa­çon plus ap­pro­fon­die. En juillet 2015, le mi­nis­tère de l’Éco­no­mie avouait n’avoir ac­com­pa­gné que 400 en­tre­prises dans leurs pro­jets de mo­der­ni­sa­tion. Se­lon nos in­for­ma­tions, ce nombre au­rait dé­pas­sé le mil­lier, via no­tam­ment l’in­ter­ven­tion dans les ter­ri­toires des Di­reccte et des re­pré­sen­tants de l’Al­liance In­dus­trie du fu­tur. Pour l’ins­tant, le gou­ver­ne­ment main­tient tou­jours son ob­jec­tif de prendre par la main 2000 en­tre­prises d’ici à la fin de l’an­née. Le pa­ri est am­bi­tieux. Trop am­bi­tieux? Ré­ponse dans un peu plus de six mois.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.