Quand les pou­pées jouent… aux es­pionnes

La Tribune Hebdomadaire - - NEWS -

Le jouet de votre en­fant, doué de pa­role et ca­pable d’en­re­gis­trer les phrases pro­non­cées, est-il contrô­lé par un tiers ? C’est ce que craignent 18 as­so­cia­tions de dé­fense des consom­ma­teurs et de pro­tec­tion de l’en­fance dans 15 pays eu­ro­péens et aux États-Unis, qui ont dé­ci­dé de por­ter plainte. Les in­quié­tudes des dé­fen­seurs de la vie pri­vée portent no­tam­ment sur deux jouets in­ter­ac­tifs : la pou­pée « Mon amie Cay­la » et le ro­bot « i-Que », qui re­quièrent l’uti­li­sa­tion d’une ap­pli­ca­tion sur té­lé­phone ou ta­blette pour fonc­tion­ner, ex­plique l’As­so­cia­tion eu­ro­péenne de dé­fense des consom­ma­teurs (BEUC). Les en­fants ont la pos­si­bi­li­té de po­ser des ques­tions simples aux pou­pées – fa­bri­quées par Ge­ne­sis Toys, qui se re­ven­dique nu­mé­ro 1 mon­dial du jouet connec­té – qui leur ré­pondent… Le pro­blème : toutes les conver­sa­tions sont trans­mises à la com­pa­gnie Nuance Com­mu­ni­ca­tions, spé­cia­li­sée dans la re­con­nais­sance vo­cale. Et se­lon quatre as­so­cia­tions amé­ri­caines, cette so­cié­té vend ses ser­vices à des agences mi­li­taires, de ren­sei­gne­ment et de po­lice.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.