La ré­volte des hu­mains contre les vé­hi­cules sans conduc­teur

La Tribune Hebdomadaire - - EDITO -

Sale am­biance pour les vé­hi­cules au­to­nomes aux ÉtatsU­nis. Le 19 mars, une pié­tonne est dé­cé­dée dans l’Ari­zo­na après avoir été ren­ver­sée par une voi­ture Uber sans conduc­teur. En Ca­li­for­nie, des Che­vro­let Bolt au­to­nomes sont at­ta­quées par des ci­toyens en co­lère, se­lon le Los An­geles Times qui a consul­té des rap­ports d’ac­ci­dents dé­po­sés au­près du Dé­par­te­ment des vé­hi­cules au­to­mo­biles (DMV). Vingt-sept ac­ci­dents ont im­pli­qué des vé­hi­cules au­to­nomes en 2017 et six de­puis le dé­but de l’an­née. À San Fran­cis­co, un pié­ton s’est mis à crier et à frap­per sur un vé­hi­cule ar­rê­té à un feu, en mode de conduite au­to­nome mais avec une per­sonne sur le siège du conduc­teur, comme l’exige la loi de l’État. Une autre fois, un chauf­feur de taxi s’en est pris à la voi­ture qui ve­nait de s’ar­rê­ter der­rière lui, alors même qu’elle était pi­lo­tée par quel­qu’un, la conduite au­to­nome ayant été tem­po­rai­re­ment désac­ti­vée. On pour­rait donc pen­ser qu’on n’at­taque pas for­cé­ment ces vé­hi­cules parce qu’ils sont au­to­nomes. Mais, dans le même temps, d’autres ro­bots sont aus­si vi­sés. Alors qu’un re­fuge pour ani­maux avait re­cours à un ro­bot de sé­cu­ri­té qui pa­trouillait, « des ha­bi­tants en co­lère ont van­da­li­sé le ro­bot, l’ont ren­ver­sé et ont ver­sé de la sauce bar­be­cue sur ses cap­teurs » , a dé­cla­ré la res­pon­sable de l’éta­blis­se­ment au San Fran­cis­co Bu­si­ness Times. L’homme s’élè­ve­rait-il à nou­veau contre l’au­to­ma­ti­sa­tion, comme les lud­dites qui, en An­gle­terre au dé­but du siècle, cas­saient les mé­tiers à tis­ser ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.