La Banque mon­diale a émis la pre­mière obli­ga­tion sur la blo­ck­chain

La Tribune Hebdomadaire - - 20 ANS DE GOOGLE - Del­phine Cu­ny

Une pre­mière mon­diale a été ac­com­plie cet été : l’émis­sion d’un em­prunt obli­ga­taire sur la blo­ck­chain, de sa créa­tion à son al­lo­ca­tion, puis le trans­fert des titres et leur ges­tion tout au long de leur du­rée de vie. C’est la Banque mon­diale qui a réa­li­sé cette opé­ra­tion in­édite le 23 août der­nier, en par­te­na­riat avec la Com­mon­wealth Bank of Aus­tra­lia. L’émis­sion de ces obli­ga­tions « kan­gou­rou » d’un mon­tant to­tal de 110 mil­lions de dol­lars aus­tra­liens (en­vi­ron 68 mil­lions d’eu­ros), sur une du­rée de deux ans, a été en­tiè­re­ment réa­li­sée sur cette pla­te­forme nu­mé­rique, alors que la tra­di­tion­nelle construc­tion du livre d’ordres reste un pro­ces­sus en partie ma­nuel et fas­ti­dieux. Bap­ti­sée « Bon­di » (pro­non­cer « bon­daille ») pour Blo­ck­chain Ope­ra­ted New Debt Ins­tru­ment (nou­vel ins­tru­ment de dette opé­ré sur la Blo­ck­chain), un clin d’oeil à la plage du même nom si­tuée près de Syd­ney, il s’agit de « la pre­mière obli­ga­tion di­gi­tale au monde » fait va­loir la Banque mon­diale. « Nous pen­sons que la blo­ck­chain a un énorme po­ten­tiel pour pro­mou­voir la confiance, la fia­bi­li­té, la ré­si­lience, ce dont les pays que nous ai­dons ont be­soin », a af­fir­mé Arun­ma Oteh, res­pon­sable de la tré­so­re­rie à la Banque mon­diale, le 4 sep­tembre, lors

du Blo­ck­chain Po­li­cy Fo­rum or­ga­ni­sé à Pa­ris par l’OCDE. « Notre ob­jec­tif est d’en fi­nir avec l’ex­trême pau­vre­té et nous pen­sons que la blo­ck­chain peut nous ai­der à rem­plir notre mis­sion. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.