Uber dé­barque dans trois villes du sud de la France

La Tribune Hebdomadaire - - ÉDITO -

Mal­gré ses dif­fi­cul­tés avec les au­to­ri­tés, Uber pour­suit son bon­homme de che­min en France. La pla­te­forme de ré­ser­va­tion de voi­ture avec chauf­feur (VTC) est ar­ri­vée le 17 sep­tembre à Aix-en-Pro­vence, Avi­gnon et Tou­lon, por­tant ain­si à 15 le nombre de villes fran­çaises où ses chauf­feurs opèrent. Des tests ont convain­cu la fi­liale fran­çaise de s’im­plan­ter dans ces trois nou­veaux mar­chés : « Six cents chauf­feurs ont réa­li­sé leur ac­ti­vi­té avec nous cet été dans ces trois villes et nous y avons en­re­gis­tré 40 000 de­mandes de courses » , pré­cise Steve Sa­lom, di­rec­teur gé­né­ral d’Uber en France, Suisse et Au­triche, dans le Jour­nal

du Di­manche. Avant d’ajou­ter : « Et d’ici à la fin de l’an­née nous ou­vri­rons une autre mé­tro­pole fran­çaise. »

Les re­la­tions entre les chauf­feurs de VTC et ceux des taxis tra­di­tion­nels ont été émaillées d’in­ci­dents ces der­nières an­nées, no­tam­ment à Mar­seille. En 2016 un tri­bu­nal a dé­bou­té l’Union na­tio­nale des taxis et le Syn­di­cat des taxis mar­seillais et de Pro­vence qui s’étaient consti­tués par­tie ci­vile contre deux col­la­bo­ra­teurs d’Uber qu’ils ac­cu­saient d’exer­cice illé­gal de l’ac­ti­vi­té d’ex­ploi­tant taxi. Uber s’est aus­si ré­gu­liè­re­ment trou­vé sous le feu des cri­tiques sur le front so­cial, ses chauf­feurs dé­non­çant la pré­ca­ri­té de leur sta­tut d’in­dé­pen­dant.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.