Elon Musk va ou­vrir un tun­nel à grande vi­tesse à Los An­geles

La Tribune Hebdomadaire - - ÉDITO -

« Le pre­mier tun­nel est qua­si­ment ter­mi­né » , a écrit di­manche soir Elon Musk sur son compte twit­ter. L’em­blé­ma­tique pa­tron de Tes­la a ain­si an­non­cé que le pre­mier tun­nel à grande vi­tesse sous Los An­geles, des­ti­né à contour­ner les em­bou­teillages, se­ra inau­gu­ré le 10 dé­cembre. Dans un autre mes­sage tout aus­si vague, il fait sa­voir qu’il va y avoir un évé­ne­ment of­fi­ciel ce soir-là et « des voyages gra­tuits pour le grand pu­blic le len­de­main » . Mais ce tun­nel se­ra dans un pre­mier temps uti­li­sé pour des tests, le grand pu­blic de­vant donc at­tendre avant d’y voya­ger. La Bo­ring Com­pa­ny, la so­cié­té de tun­nels créée par l’en­tre­pre­neur d’ori­gine sud-afri­caine, mi­lite pour la construc­tion de ces équi­pe­ments pour désen­gor­ger les grandes villes. À Los An­geles, l’en­tre­prise a pré­sen­té en mai der­nier un pro­jet de na­vettes qui re­lie­raient les lignes de mé­tro dé­jà exis­tantes. On y em­barque à la sur­face, dans l’équi­valent de sta­tions qui des­cendent sous terre via une sorte d’as­cen­seur puis re­joignent un ré­seau de voies à grande vi­tesse où elles cir­culent à l’élec­tri­ci­té à une vi­tesse pou­vant al­ler jus­qu’à 485 km/h. Ces na­vettes peuvent trans­por­ter près d’une ving­taine de per­sonnes cha­cune. Les usa­gers dé­bour­se­raient 1 dol­lar pour re­joindre en moins de dix mi­nutes l’aé­ro­port in­ter­na­tio­nal de Los An­geles de­puis le centre ad­mi­nis­tra­tif de la ville.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.