Des ro­bots de la taille d’une cel­lule fa­bri­qués en sé­rie

La Tribune Hebdomadaire - - ÈDITO -

De mi­nus­cules ro­bots, pas plus gros qu’une cel­lule, pour­raient être fa­bri­qués en sé­rie grâce à une nou­velle mé­thode mise au point par des cher­cheurs du Mas­sa­chu­setts Ins­ti­tute of Tech­no­lo­gy (MIT), ont rap­por­té les scien­ti­fiques dans la re­vue Na­ture Ma­te­rials. Ces « syn­cells » (abré­via­tion de « cel­lules syn­thé­tiques ») pour­raient être uti­li­sés, par exemple, pour sur­veiller l’in­té­rieur d’un oléo­duc ou d’un ga­zo­duc, ou pé­né­trer dans le sang pour re­cher­cher une ma­la­die. Pour fa­bri­quer de tels dis­po­si­tifs mi­nus­cules en grande quan­ti­té, il a fal­lu contrô­ler le pro­ces­sus de frac­tu­ra­tion na­tu­relle des ma­té­riaux fra­giles et ato­mi­que­ment minces, en di­ri­geant les lignes de frac­ture pour pro­duire des mi­nus­cules poches de taille et de forme pré­vi­sibles. Un pro­ces­sus ap­pe­lé « au­to­per­fo­ra­tion ». Le sys­tème uti­lise une es­pèce de car­bone bi­di­men­sion­nelle ap­pe­lée gra­phène, qui forme la struc­ture ex­terne des mi­nus­cules ro­bots. C’est un ma­té­riau ul­tra-mince mais ex­trê­me­ment ré­sis­tant. De la taille d’un glo­bule rouge hu­main, en­vi­ron 10 mi­cro­mètres, les ro­bots mi­nus­cules « com­mencent à res­sem­bler à une cel­lule bio­lo­gique vi­vante et à se com­por­ter comme elle, ex­plique Mi­chael Stra­no, pro­fes­seur de gé­nie chi­mique au MIT. En fait, au mi­cro­scope, vous pour­riez convaincre la plu­part des gens qu’il s’agit d’une cel­lule. » n

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.