La France et le Ca­na­da créent un « Giec » de l’in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle

La Tribune Hebdomadaire - - EDITO - Syl­vain Rol­land

En dé­pla­ce­ment à Mon­tréal pour une confé­rence du G7 sur l’IA, le se­cré­taire d’État fran­çais au Nu­mé­rique, Mou­nir Mah­jou­bi, et le Pre­mier mi­nistre ca­na­dien, Jus­tin Tru­deau, ont an­non­cé la créa­tion du G2IA, un nou­veau groupe in­ter­na­tio­nal d’ex­perts des­ti­né à pro­mou­voir une in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle éthique et in­clu­sive. Son ob­jec­tif est de « sou­te­nir et de gui­der l’adop­tion res­pon­sable de l’in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle, axée sur le res­pect de la per­sonne, l’in­clu­sion, la di­ver­si­té, l’in­no­va­tion et la crois­sance éco­no­mique », pré­cise le se­cré­ta­riat d’État au Nu­mé­rique. Bien que le pro­jet soit me­né conjointement par le Ca­na­da et la France, l’idée est d’in­clure les pays qui vou­dront dé­fi­nir la fu­ture ap­pli­ca­tion de l’IA dans la vie de tous les jours. À l’oc­ca­sion du pro­chain som­met du G7, qui se tien­dra à l’été 2019 à Biar­ritz, la France et le Ca­na­da or­ga­ni­se­ront donc à Pa­ris une grande confé­rence mon­diale sur l’in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle, qui vi­se­ra à « éta­blir un pre­mier consen­sus scien­ti­fique sur les en­jeux de l’in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle ». La France et le Ca­na­da, qui ont de grandes am­bi­tions mais de pe­tits moyens, sont per­sua­dés que c’est en met­tant l’ac­cent sur une IA éthique que celle-ci pour­ra ré­pondre aux dé­fis so­cié­taux ma­jeurs du XXIe siècle, comme la tran­si­tion éco­lo­gique ou l’in­clu­sion so­ciale, plu­tôt que de dé­truire l’emploi et de fra­gi­li­ser le contrat so­cial.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.