AUX MANETTES, UN GROU­PE­MENT D’EN­TRE­PRISES PRI­VÉES

La Tribune Hebdomadaire - - TRANSITION­S ÉCOLOGIQUE­S -

Un ap­pel d’offres a été lan­cé, sui­vi d’un dia­logue com­pé­ti­tif, avant la si­gna­ture le 1er fé­vrier 2018 d’un contrat de per­for­mance qui court sur douze ans. Les heu­reuses en­tre­prises élues s’ap­pellent Bouygues Ener­gies & Ser­vices, Ci­te­lum (fi­liale du groupe EDF), Suez et Cap­ge­mi­ni. À tra­vers un mar­ché pu­blic de concep­tion, réa­li­sa­tion, ex­ploi­ta­tion et main­te­nance du poste de pi­lo­tage, il leur est de­man­dé trois ré­sul­tats prin­ci­paux": 65 % d’économie d’éner­gie sur l’éclai­rage pu­blic, des dé­lais d’in­ter­ven­tion sur l’es­pace pu­blic et une dis­po­ni­bi­li­té à 99 % des équi­pe­ments in­for­ma­tiques. Man­da­taire du grou­pe­ment, Bouygues Ener­gies & Ser­vices as­sure le pi­lo­tage glo­bal des opé­ra­tions en réa­li­sant la concep­tion, la réa­li­sa­tion et la main­te­nance du poste de pi­lo­tage. Ci­te­lum doit ré­no­ver en LED té­lé­gé­rées l’in­té­gra­li­té du parc, avec pour ob­jec­tif 65 % d’économie d’éner­gie au terme du contrat et des coûts d’en­tre­tien di­vi­sés par deux. Suez est, elle, cen­sée dé­fi­nir des fonc­tion­na­li­tés et des usages mais aus­si as­su­rer l’ex­ploi­ta­tion et la main­te­nance à long terme des in­fra­struc­tures. En­fin, Cap­ge­mi­ni a dé­ve­lop­pé la pla­te­forme de mo­ni­to­ring ur­bain, afin d’amé­lio­rer la per­for­mance opé­ra­tion­nelle et de ré­duire la consom­ma­tion éner­gé­tique. Le pro­jet coûte 105 mil­lions d’euros, dont 53 mil­lions d’euros d’in­ves­tis­se­ments pu­blics fi­nan­cés par la ville, la mé­tro­pole de Di­jon, le con­seil ré­gio­nal de Bour­gogne-Franche-Com­té et le Fonds européen de dé­ve­lop­pe­ment ré­gio­nal (Fe­der). « Les éco­no­mies de fonc­tion­ne­ment se­ront ré­in­ves­ties dans l’in­ves­tis­se­ment. Ce­la ne met­tra pas en pé­ril les fi­nances » , mar­tèle le maire-pré­sident Fran­çois Reb­sa­men.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.