« Nos groupes de tra­vail ont tous un spon­sor au ni­veau du Co­mex »

La Tribune Hebdomadaire - - L’ENQUÊTE -

Chez Avi­va France, qui em­ploie 4!500 per­sonnes, l’en­ga­ge­ment en fa­veur des mi­no­ri­tés date du dé­but des an­nées 2000. « Nous avons mis un cer­tain nombre d’ac­tions en place en har­mo­nie avec les va­leurs du groupe », ex­plique le PDG Pa­trick Dix­neuf, qui énu­mère trois avan­cées ré­centes : un congé pa­ren­tal pour le conjoint, quel que soit son sexe, qui ne porte pas l’en­fant, une par­ti­ci­pa­tion des membres du co­mi­té exé­cu­tif à toutes les ini­tia­tives an­ti-dis­cri­mi­na­tion et la créa­tion, il y a un an, d’une di­rec­tion du bien-être au tra­vail. Cô­té bonnes pra­tiques, Pa­trick Dix­neuf in­siste sur l’en­ga­ge­ment des di­ri­geants, in­dis­pen­sable se­lon lui pour faire avan­cer les choses. « Nos groupes de tra­vail ont tous un spon­sor au ni­veau du Co­mi­té exé­cu­tif [Co­mex] » , dit-il. Le groupe de tra­vail char­gé des LGBT+ a pu­blié un li­vret pour dé­crire les réa­li­tés qui se cachent der­rière ce sigle. Une in­for­ma­tion qui pour­rait sem­bler su­per­flue mais qui reste pri­mor­diale. « J’ai été très sur­pris par le manque de connais­sances de ces ques­tions par­mi nos équipes », pré­cise le PDG. En cas de dis­cri­mi­na­tion en rap­port avec l’orien­ta­tion sexuelle, une en­quête in­terne est sys­té­ma­ti­que­ment ou­verte et si les faits sont avé­rés, la sanc­tion maxi­mum est appliquée. Tout en pre­nant soin de re­pé­rer d’éven­tuelles dé­non­cia­tions abu­sives. « Nous ne sommes pas la po­lice, mais nous es­sayons, au ni­veau du management ou avec les par­te­naires so­ciaux quand ils sont sai­sis par les sa­la­riés, d’en­quê­ter et de sanc­tion­ner s’il y a lieu », pré­cise Pa­trick Dix­neuf. Mal­gré les ef­forts dé­ployés au plus haut ni­veau par l’en­tre­prise pour évi­ter toute dis­cri­mi­na­tion à ca­rac­tère sexuel, le pa­tron d’Avi­va France n’est pas naïf et sait bien que tout ne peut pas être par­fait. « Tous les cas ne sont pas si­mi­laires. Au­jourd’hui, l’ho­mo­sexua­li­té est bien ac­cep­tée. Mais nous avons eu il y a quelques an­nées le cas d’un homme trans de­ve­nu femme et nous avons dû mettre en place des me­sures d’ac­com­pa­gne­ment au­près de ses col­lègues. » Trai­ter chaque si­tua­tion au cas par cas et le faire avec bien­veillance, c’est la re­cette du pa­tron d’Avi­va pour bien gé­rer les si­tua­tions dé­li­cates. « La Charte LGBT+ de L’Autre Cercle, c’est bien, mais ce n’est que le dé­but. C’est un tra­vail au quo­ti­dien, qui mé­lange la pé­da­go­gie de ter­rain et l’ab­sence de to­lé­rance face aux écarts », conclut Pa­trick Dix­neuf.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.