« Faire prendre conscience de cer­tains biais dans les com­por­te­ments »

La Tribune Hebdomadaire - - L’ENQUÊTE -

« La di­ver­si­té et l’in­clu­sion sont deux su­jets qui nous tiennent par­ti­cu­liè­re­ment à coeur chez Mi­cro­soft France, qu’il s’agisse des LGBT+ ou de ques­tions de genre, de han­di­cap et de gé­né­ra­tions », dé­clare Laurence La­font, Chief ope­ra­tion of­fi­cer (COO), char­gée du mar­ke­ting et des PME, qui a la res­pon­sa­bi­li­té des chan­tiers concer­nant la di­ver­si­té. Un en­ga­ge­ment in­car­né par le PDG du groupe, Sa­tya Na­del­la, qui s’in­ves­tit beau­coup de­puis son ar­ri­vée en 2014. La struc­ture char­gée de l’écoute des col­la­bo­ra­teurs du groupe au ni­veau mon­dial s’ap­pelle Gleam (Glo­bal LGBT+ Em­ployees and Alive at Mi­cro­soft). Un groupe qui se réunit ré­gu­liè­re­ment pour dif­fu­ser les bonnes pra­tiques dans toutes les fi­liales du géant in­for­ma­tique. « Les col­la­bo­ra­teurs LGBT et leurs al­liés, dont je fais par­tie, s’en­gagent pour faire prendre conscience de l’existence de cer­tains biais dans les com­por­te­ments, par­fois in­cons­cients, qui peuvent gé­né­rer des sen­ti­ments d’ex­clu­sion », dé­taille la COO. L’an­née der­nière, Mi­cro­soft France a lan­cé sa propre struc­ture Gleam France, qui re­groupe les per­sonnes sou­hai­tant s’en­ga­ger sur ce su­jet de l’in­clu­sion des LGBT+. « Beau­coup de col­la­bo­ra­teurs ont ré­pon­du pré­sent, ce qui est très po­si­tif », se fé­li­cite Laurence La­font. Gleam France a par exemple créé un fo­rum « di­ver­si­té et in­clu­sion » qui a re­cueilli un grand nombre de contri­bu­tions. En jan­vier der­nier, le hall d’ac­cueil de Mi­cro­soft France a pré­sen­té du­rant une jour­née des ate­liers pour évo­quer ces su­jets. Des for­ma­tions pour ma­na­gers, comme la jour­née « In­clu­sive ma­na­ger » , du­rant la­quelle sont trai­tés ces biais com­por­te­men­taux, ont été mises en place. Ac­tuel­le­ment, Gleam France tra­vaille sur la Se­maine des fier­tés, en pré­pa­rant des ate­liers et des réunions de par­tage d’idées. « Il faut vrai­ment ai­der cha­cun à ré­flé­chir à son com­por­te­ment in­di­vi­duel et rap­pe­ler l’im­por­tance de créer une en­tre­prise di­verse et in­clu­sive re­pré­sen­ta­tive de la so­cié­té », ajoute Laurence La­font. En cas d’in­ci­dent, le sys­tème Care per­met de faire re­mon­ter des in­for­ma­tions ano­ny­mi­sées et de les par­ta­ger avec le dé­par­te­ment des res­sources hu­maines en cas de com­por­te­ments in­ap­pro­priés, avec d’éven­tuelles sanc­tions à la clé. « Je suis chez Mi­cro­soft de­puis sept ans et il n’y a ja­mais eu de sanc­tions », se fé­li­cite la COO, consciente néan­moins

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.