Une Ci­té pour an­ti­ci­per les dis­rup­tions de l’éco­no­mie

La Tribune Hebdomadaire - - TERRITOIRE­S - AN­THO­NY REY

MONTPELLIE­R La Ré­gion Oc­ci­ta­nie ouvre la Ci­té de l’éco­no­mie et des mé­tiers de de­main, une struc­ture vi­sant à ar­mer les en­tre­prises et les ci­toyens face aux mu­ta­tions tech­no­lo­giques en cours. Pro­jet por­té par la Ré­gion Oc­ci­ta­nie, la Ci­té de l’éco­no­mie et des mé­tiers de de­main (CEMD) est un centre de pros­pec­tive et d’ex­pé­ri­men­ta­tion, dont la créa­tion a fé­dé­ré, pen­dant plu­sieurs mois, un éco­sys­tème de groupes, PME, ré­seaux et la­bo­ra­toires. Sa mis­sion est d’ai­der les ac­teurs éco­no­miques à mieux iden­ti­fier les em­plois de de­main face aux rup­tures tech­no­lo­giques (in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle, in­for­ma­tique quan­tique…). Au sein de ses nou­veaux locaux de 3!000 m2, amé­na­gés dans une an­cienne cli­nique, la CEMD pro­po­se­ra une offre d’es­paces de tra­vail col­lec­tifs, dont un sho­wroom ré­ser­vé aux en­tre­prises, clus­ters et or­ga­ni­sa­tions pour ex­po­ser et tes­ter leurs in­no­va­tions, un fab lab, des la­bo­ra­toires, des es­paces de for­ma­tion, etc. Sa feuille de route se dé­cli­ne­ra en quatre pro­grammes : tra­vail pros­pec­tif sur les mé­ga- ten­dances et leurs in­ci­dences sur les mé­tiers, ac­com­pa­gne­ment in­di­vi­dua­li­sé des en­tre­prises, sho­wroom des in­no­va­tions et pré­sen­ta­tion pé­da­go­gique des mé­tiers de de­main, et hé­ber­ge­ment des ser­vices de la Ré­gion et de ses par­te­naires.

DES MU­TA­TIONS INÉLUCTABL­ES

« Alors que 80!% des mé­tiers de de­main n’existent pas en­core, nous de­vons être proac­tifs pour ne pas su­bir cette évo­lu­tion. Chaque ac­teur éco­no­mique, chaque ci­toyen doit se sen­tir re­con­nu, et le sen­ti­ment d’ap­par­te­nance re­pose sur la fier­té du geste et sur le sa­voir-faire », af­firme Ca­role Del­ga, pré­si­dente de Ré­gion. Lors d’une confé­rence inau­gu­rale, or­ga­ni­sée le 14 mai, en­tre­pre­neurs, en­sei­gnants et cher­cheurs ont échan­gé sur les en­jeux dont veut se sai­sir la CEMD. Du cô­té des in­dus­triels, Fa­bienne Du­lac, di­rec­trice gé­né­rale d’Orange, est re­ve­nue sur le ca­rac­tère iné­luc­table des mu­ta­tions en cours. « La sphère des mé­tiers au­to­ma­ti­sables ne cesse de gros­sir. Le fu­tur de l’em­ploi est plein de po­ten­tiel, mais il doit être dé­ci­dé. Rien n’est tran­ché. Au dé­mar­rage du e-com­merce, cer­tains an­non­çaient la fin des pe­tits com­merces pour 2025. Ce­la n’arrivera pas. Même les Gafa ne conçoivent pas leur ave­nir sans ventes phy­siques : ils ra­chètent Whole Foods ou s’al­lient à Car­re­four », ana­ly­set-elle. Lors d’une table-ronde consa­crée à l’IA, Nicolas Sek­ka­ki, CEO d’IBM France, a vou­lu dis­si­per les fan­tasmes vé­hi­cu­lés par les pro­duc­tions hol­ly­woo­diennes sur l’IA. « Tout le monde, des star­tups aux groupes, peut uti­li­ser l’IA pour se trans­for­mer. La vraie ques­tion, c’est de dis­po­ser des soft skills, des com­pé­tences par­ta­gées pour créer de nou­veaux mé­tiers », pour­suit-il. La Ci­té des mé­tiers en­tre­ra en phase opé­ra­tion­nelle à la ren­trée pro­chaine.

[CH­RIS­TINE CAVILLE]

La Ci­té des mé­tiers est en cours d’amé­na­ge­ment dans les locaux de l’an­cienne cli­nique R-Ré­vo­lu­tion San­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.