NOR­MAN­DIE

La Tribune Hebdomadaire - - LA UNE -

Le pré­sident de la ré­gion, Her­vé Mo­rin, pro­pose d’ai­der des agri­cul­teurs à s’af­fran­chir des her­bi­cides chi­miques en deux ans.

LILLE

Dans le cadre du pro­jet trans­fron­ta­lier Tri­pod, trois de­si­gners ont fon­dé Up La Ma­nu­fac­ture des uto­pies par­ta­gées. Ou com­ment une pé­niche va prê­cher le de­si­gn pour une meilleure mo­bi­li­té, entre France et Bel­gique.

Ap­por­ter des ré­ponses à des pro­blé­ma­tiques de ter­rain re­le­vées sur la zone trans­fron­ta­lière, afin de ré­pondre à des ques­tions de mo­bi­li­té, d’aide à la per­sonne, d’ali­men­ta­tion saine et d’amé­na­ge­ment per­ti­nent de l’espace pu­blic : tels sont les ob­jec­tifs de la toute nou­velle Pé­niche des de­si­gners pu­blics.

« Nous avons choi­si les thèmes de l’ac­ces­si­bi­li­té et de la mo­bi­li­té pour les per­sonnes à mo­bi­li­té ré­duite, en si­tua­tion de han­di­cap, âgées mais éga­le­ment éloi­gnées des grands axes de com­mu­ni­ca­tion », ex­plique Cy­rille Can­das, de­si­gneuse co­fon­da­trice du mou­ve­ment avec Mu­riel Ber­trand et Yves Hoc­quet. La pé­niche sym­bo­lise à elle seule l’iti­né­rance, la mo­bi­li­té douce, la proximité et aus­si le temps du ques­tion­ne­ment.

Le pro­jet est né dans le cadre du pro­gramme eu­ro­péen In­ter­reg Tri­pod-II, qui avait in­vi­té les de­si­gners de l’Eu­ro­mé­tro­pole à ima­gi­ner et à concep­tua­li­ser un pro­jet dans la pers­pec­tive de Lille Mé­tro­pole 2020 Ca­pi­tale mon­diale du de­si­gn (dont le lan­ce­ment est pré­vu le 6 dé­cembre pro­chain). D’où la di­men­sion vo­lon­tai­re­ment trans­fron­ta­lière de l’ac­tion, avec un par­cours en France, en Wal­lo­nie fran­co­phone et en Vlaan­de­ren, les Flandres fla­mandes.

« Nous en­trons au­jourd’hui dans la pre­mière phase, qui est celle de la sen­si­bi­li­sa­tion : l’ob­jec­tif est d’or­ga­ni­ser des ex­po­si­tions, des ate­liers, des confé­rences pour re­cueillir les pro­blèmes ren­con­trés, les be­soins ex­pri­més et les solutions, même “bri­co­lées” par les ha­bi­tants, dé­taille la de­si­gneuse. Nous sou­hai­tons ab­so­lu­ment gar­der une vi­sion grand angle des choses en par­tant des ex­pé­riences du ter­rain pour ap­por­ter des solutions, et non l’in­verse » , in­siste-t-elle.

La deuxième phase mi­se­ra sur le diag­nos­tic par­ta­gé avec les dif­fé­rents ac­teurs (ha­bi­tants mais aus­si en­tre­prises et pouvoirs pu­blics), avant d’en­trer dans une étape de construc­tion et de re­cherche de solutions et de res­ti­tu­tion, no­tam­ment à tra­vers une vi­déo et une pla­te­forme In­ter­net. « Nous sou­hai­tons es­sai­mer et rendre du­pli­cables les bonnes pra­tiques, pour­suit Cy­rille Can­das. Nous vou­lons donc dé­ve­lop­per un pro­jet pi­lote pour of­frir, à l’ho­ri­zon 2020, non seule­ment des solutions concrètes mais éga­le­ment une res­ti­tu­tion vi­suelle. »

Ce POC (pour proof of concept), bap­ti­sé La Ma­nu­fac­ture des uto­pies par­ta­gées, est un pro­jet sou­te­nu par Lille De­si­gn, Mai­son du de­si­gn be et la CCI Grand Lille.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.