Le Web2day sort de sa bulle

La Tribune Hebdomadaire - - TERRITOIRE­S -

NANTES

La on­zième édi­tion du sa­lon du nu­mé­rique Web2day au­ra lieu du 5 au 7 juin à Nantes. Ce ren­dez-vous tra­di­tion­nel du monde de la tech qui am­bi­tion­nait, l’an der­nier, de mieux col­ler aux en­jeux de so­cié­té, se fo­ca­lise cette an­née sur le re­cru­te­ment, les RH et l’uto­pie nu­mé­rique.

Un an après l’in­tros­pec­tion de son dixième an­ni­ver­saire où le Web2day res­sen­tait le be­soin de se ré­in­ven­ter pour de­ve­nir plus hu­main, plus so­cial, plus fé­mi­nin… et mieux col­ler aux en­jeux de so­cié­té, le ren­dez-vous du monde de la tech nan­tais veut sor­tir de sa bulle. « On a te­nu à res­pon­sa­bi­li­ser les ac­teurs de la tech pour qu’ils aient conscience de leur im­pact sur l’en­vi­ron­ne­ment, au sens éco­lo­gique, so­cié­tal, cultu­rel et éco­no­mique. Il était es­sen­tiel que l’on mette cette ques­tion au centre des ac­tions pro­po­sées par les en­tre­prises et que le Web2day amène à ré­flé­chir sur les ma­nières de fa­vo­ri­ser l’in­clu­sion, la mixité, des pro­jets à im­pact po­si­tif », ex­plique Adrien Pog­get­ti, dé­lé­gué gé­né­ral du Web2day (W2D). D’où le thème re­te­nu : « Peut-on construire l’uto­pie nu­mé­rique&? » Une ques­tion sou­mise aux par­ti­ci­pants, aux star­tups, aux in­ves­tis­seurs et aux confé­ren­ciers ap­pe­lés à en­cou­ra­ger la ré­flexion sur les modes de consom­ma­tion et de pro­duc­tion.

Si les geeks trou­ve­ront tou­jours des ate­liers pour abor­der la tech, la pro­gram­ma­tion se veut plus douce, plus hu­maine. « On y par­le­ra tou­jours IA, mais Roxane War­za, di­rec­trice du cam­pus de star­tups Sta­tion F, vien­dra par­ler de va­leurs plu­tôt que de re­ve­nus, la jour­na­liste Ju­dith Du­por­tail évo­que­ra son en­quête L’Amour sous al­go­rithme, qui a li­vré les se­crets de Tin­der. Paul Duan, pré­sident de Bayes Im­pact, et Li­za Be­lo­ze­ro­va, ma­na­ger Eu­rope à Google, s’in­ter­ro­ge­ront sur les mo­dèles à choi­sir pour faire gran­dir les ini­tia­tives des Tech for Good », note Magali Oli­vier, co­fon­da­trice et di­rec­trice opé­ra­tion­nelles du W2D qui ac­cueille 200 confé­rences et 250 spea­kers. « On veut don­ner la pa­role à tout le monde et re­mettre les tech­nos à leur juste place avec, aus­si, des fo­cus plus grand pu­blic sur com­ment éle­ver ses en­fants face à la tech, ou sur la mi­cro­mo­bi­li­té à l’in­té­rieur des villes », as­sure-t-elle Sur un espace res­ser­ré de 5&000 mètres car­rés, ce fes­ti­val se­ra cen­tra­li­sé LE ON­ZIÈME WEB2DAY NAN­TAIS EN CHIFFRES au­tour des Nefs et de Sté­réo­lux où se­ront amé­na­gées des scènes en visà-vis pour mieux maî­tri­ser les flux. Pour ré­pondre aux pé­nu­ries de can­di­dats aux­quelles doit faire face l’uni­vers de la Tech, un espace « Ta­lents » de 150 mètres car­rés dé­dié à l’em­ploi et aux pro­blé­ma­tiques RH a été construit en par­te­na­riat avec l’agence éco­no­mique Nantes-Saint-Na­zaire dé­ve­lop­pe­ment, qui fo­ca­lise no­tam­ment sur les condi­tions d’ac­cueil des nou­veaux ou fu­turs Nan­tais. Un mil­lier d’offres d’em­ploi se­ra pro­po­sé par les en­tre­prises par­te­naires (Ac­cen­ture, GFI, la Poste, ASI, Cap­ge­ni­mi…). Pour ou­vrir cet uni­vers par­fois per­çu comme une né­bu­leuse, le W2D va abais­ser le prix d’en­trée des de­man­deurs d’em­ploi et des étu­diants de 69 à 39 eu­ros. Un ef­fort fi­nan­cier consen­ti par la soixan­taine de par­te­naires dont 20 à 30 % ont été re­nou­ve­lés. De son cô­té, la fi­lière French Prop­tech, lan­cée l’an der­nier sur le Web2day, re­vient avec un dé­mons­tra­teur de 200 mètres car­rés où se­ront mis en exergue l’im­pact et l’in­té­rêt de la di­gi­ta­li­sa­tion pour le sec­teur im­mo­bi­lier.

Plus vert aus­si, le W2D a dé­ci­dé de sup­pri­mer les bou­teilles d’eau en plas­tique of­fertes au spea­ker au pro­fit de fon­taines et de gourdes. Une goutte d’eau&? « De pe­tits dé­tails, mais ce sont de pe­tites graines que l’on sème… », as­sure Adrien Pog­get­ti.

[DR]

Cette an­née, le sa­lon du nu­mé­rique se veut da­van­tage im­pli­qué dans la so­cié­té et plus vert. Su­per­fi­cie 5!000 m2 8!000 par­ti­ci­pants at­ten­dus 200 confé­rences 250 spea­kers 31!887!712 im­pres­sions twit­ter (2018) 1!000 offres d’em­ploi à pour­voir 39 €, l’en­trée pour les de­man­deurs d’em­ploi et les étu­diants

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.