Lu­cie Pou­let, la spa­tio­naute

La Tribune Hebdomadaire - - ALIMENTATI­ON - SO­NIA REYNE

ES­SOR La jeune femme, qui rêve de quit­ter un jour la pla­nète Terre, tra­vaille ac­tuel­le­ment sur la pro­duc­tion de nour­ri­ture dans l’es­pace.

Spé­cia­li­sée dans la mo­dé­li­sa­tion des échanges ga­zeux chez les plantes, la scien­ti­fique planche sur la pro­duc­tion de nour­ri­ture dans l’es­pace au Ken­ne­dy Space Center de la Nasa. « J’ai dé­cro­ché un

contrat de deux ans en post-doc­to­rat », ap­pré­cie Lu­cie Pou­let, mince tren­te­naire qui affiche dé­jà un pal­ma­rès de recherche en Eu­rope im­pres­sion­nant.

VOCATION

À l’uni­ver­si­té Cler­mont-Au­vergne, elle a pas­sé son doc­to­rat en tra­vaillant sur le « dé­ve­lop­pe­ment de mo­dèles phy­siques pour com­prendre la crois­sance des plantes en en­vi­ron­ne­ment de gra­vi­té ré­duite pour des ap­pli­ca­tions dans les sys­tèmes sup­port-vie ». Sa vocation est née là où

elle a gran­di. « Entre 14 et 20 ans, je pas­sais beau­coup de temps à l’ob­ser­va­toire “As­tro­guin­daine” à Villar-d’Arêne,

dans les Hautes-Alpes. » Après un bac et une pré­pa à Gre­noble, Lu­cie dé­croche un di­plôme d’in­gé­nieure de l’École des mines de Nan­cy. De­puis, cette bos­seuse a ac­cu­mu­lé plus de neuf ans d’ex­pé­rience au sein des agences spa­tiales d’Eu­rope, telles que le Cnes, ESA ou le Centre aé­ro­spa­tial al­le­mand, à Brême. Elle a no­tam­ment tra­vaillé sur le pro­jet MELiSSA (Mi­cro-Eco­lo­gi­cal Life-Sup­port Sys­tem Al­ter­na­tive). Spor­tive et hy­per­mo­ti­vée, celle qui rêve d’al­ler dans l’es­pace a fait par­tie de la mis­sion HI-SEAS qui s’est dé­rou­lée à Ha­waï en 2014. Avec six autres per­sonnes, elle a été confi­née du­rant cinq mois sur une base ac­cro­chée à un vol­can qui re­pro­dui­sait les condi­tions d’ex­plo­ra­tion de la pla­nète Mars.

« Jeune, je pas­sais beau­coup de temps à l’ob­ser­va­toire As­tro­guin­daine, dans les Hautes-Alpes »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.