Marie-Hé­lène Gra­ma­ti­koff, la stra­tège

La Tribune Hebdomadaire - - ÉCOLOGIE - STÉ­PHA­NIE GALLO

RES­PON­SABLE La di­ri­geante de Lac­tips mène tam­bour bat­tant le dé­ve­lop­pe­ment de la startup sté­pha­noise qui a mis au point un plas­tique « éco­com­pa­tible » fa­bri­qué à par­tir de pro­téines de lait.

« C’est dif­fi­cile pour un in­gé­nieur de se dire qu’il va se re­con­ver­tir et qu’il ne se­ra plus in­gé­nieur. » C’est pour­tant ce choix qu’a fait Marie-Hé­lène Gra­ma­ti­koff en 2004 en stop­pant net sa car­rière d’in­gé­nieur plas­tur­giste. Une car­rière qu’elle avait pour­tant me­née d’une main de maître de­puis l’ob­ten­tion de son di­plôme jus­qu’à des postes de chef de pro­jets in­ter­na­tio­naux pour des grands noms de l’au­to­mo­bile no­tam­ment. « J’ai été li­cen­ciée en 2004, j’étais en­ceinte à l’époque, je me suis de­man­dé ce que je vou­lais faire du reste de ma vie. J’ai dé­ci­dé de ne plus par­ti­ci­per à la pol­lu­tion des océans et de ne plus tra­vailler sur les po­ly­mères de syn­thèse, ra­con­tet-elle. Je me trou­vais un peu hy­po­crite de me pro­me­ner sur la plage en me dé­so­lant des dé­chets tout en conti­nuant à par­ti­ci­per à ce dé­sastre. » Née en Ar­gen­tine, ar­ri­vée en France avec ses pa­rents à l’âge de 5 ans, elle n’hé­site pas à don­ner une nouvelle orien­ta­tion à sa car­rière, plus res­pon­sable. Elle se lance alors dans l’entreprene­uriat, dès 2006, dans le do­maine du so­laire, puis aban­donne le sec­teur trois ans plus tard pour re­joindre un ca­bi­net de conseil en stra­té­gie. « Je me suis ren­du compte que j’étais pas­sion­née par la stra­té­gie », ex­plique-t-elle pour jus­ti­fier ce vi­rage. « Mais je sa­vais qu’il man­quait des briques à ma for­ma­tion.

J’ai donc fait un MBA à l’IFG puis une for­ma­tion à l’EM Lyon. » En 2014, elle plonge dans une nouvelle aven­ture, celle de Lac­tips, com­bi­nant ses deux centres d’in­té­rêt!: la stra­té­gie et la res­pon­sa­bi­li­té so­cié­tale.

« J’avais en­ten­du par­ler de ce cher­cheur sté­pha­nois un peu fou, Frédéric Pro­chaz­ka, qui avait dé­cou­vert com­ment faire du plas­tique avec du lait. Il cher­chait des associés pour por­ter le bu­si­ness. Ce pro­jet très in­no­vant m’a sé­duite, j’ai fon­cé. Mais avant ce­la, j’ai tout de même réa­li­sé une étude stra­té­gique com­plète », se sou­vient-elle. Lac­tips a dé­ve­lop­pé une so­lu­tion de plas­tique bio­dé­gra­dable et hy­dro­so­luble à par­tir de pro­téines de lait. Ces pro­téines sont is­sues de sur­plus de pro­duc­tion. La startup, im­plan­tée dans la pé­ri­phé­rie sté­pha­noise, em­ploie dé­jà une qua­ran­taine de per­sonnes, dont beau­coup de pro­fils de haut ni­veau. Elle vise les mar­chés de la dé­ter­gence et de l’ali­men­taire.

PO­TEN­TIEL INDISCUTAB­LE

« Je ne vou­lais plus par­ti­ci­per à la pol­lu­tion des océans ni tra­vailler sur les po­ly­mères de syn­thèse »

Marie-Hé­lène Gra­ma­ti­koff, figure de proue de l’en­tre­prise, mène le dé­ve­lop­pe­ment tam­bour bat­tant, avec dé­jà deux lignes de pro­duc­tion et deux le­vées de fonds à son ac­tif!: 1,2 mil­lion d’eu­ros, puis 3,7 mil­lions d’eu­ros. La pro­chaine, pro­gram­mée pour la fin de l’an­née, de­vrait être d’un tout autre ordre. « Le po­ten­tiel est indiscutab­le, l’in­no­va­tion tech­no­lo­gique a dé­sor­mais fait ses preuves. Je suis per­sua­dée que nous pou­vons vrai­ment trans­for­mer les ha­bi­tudes et ré­duire notre em­preinte éco­lo­gique. Mon am­bi­tion est de faire de Lac­tips une en­tre­prise glo­bale, in­ter­na­tio­nale ».

Et tant pis, si cette femme chef d’en­tre­prise, au ca­rac­tère bien trem­pé, en dé­range cer­tains. « Dé­jà à l’école, j’étais la seule fille. Si ce­la dé­frise quel­qu’un, peu im­porte. Ce­la fait bien long­temps que ce­la ne me per­turbe plus, et que je ne gas­pille plus d’éner­gie à es­sayer de les faire chan­ger d’avis. Je n’ai pas de com­plexe d’in­fé­rio­ri­té. » De su­pé­rio­ri­té non plus d’ailleurs. Marie-Hé­lène Gra­ma­ti­koff prône un ma­na­ge­ment exi­geant mais bien­veillant.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.