QUI EST MARTIN HER­RENK­NECHT, LE DER­NIER EU­RO­PÉEN À RÉ­SIS­TER AUX CHINOIS!?

La Tribune Hebdomadaire - - L’ENQUÊTE -

Il se dé­fi­nit comme « le der­nier cow-boy qui reste en Eu­rope, très at­ta­qué par les Chinois qui veulent avoir le mo­no­pole » . Martin Her­renk­necht, 76 ans, est l e fon­da­teur d’Her­renk­necht AG, la der­nière en­tre­prise eu­ro­péenne à fa­bri­quer des tun­ne­liers. L’homme est si fier de sa réus­site que, dans l’en­tre­prise, trône en bonne place une fi­gu­rine le re­pré­sen­tant en modèle ré­duit. Quand il prend l a pa­role, c’est pour se fé­li­ci­ter de ses 5!400 sa­la­riés et de ses réa­li­sa­tions : tun­nel du Saint-Go­thard en Suisse, Fol­lo Line à Os­lo, mé­tro de Kua­la Lum­pur, Du­bai ou Doha. Évi­dem­ment, dans ce pan­théon, le Grand Pa­ris Ex­press oc­cupe une place de choix. Sur les 21 tun­ne­liers qui fo­re­ront à terme le sous-sol fran­ci­lien, 19 se­ront four­nis par sa so­cié­té, et les deux autres par le construc­teur chinois Creg. « Mer­ci M. Dal­lard [le pré­sident du di­rec­toire de la So­cié­té du Grand Pa­ris, ndlr] et mer­ci les so­cié­tés, mer­ci beau­coup de nous don­ner cette chance, dé­clare Martin Her­renk­necht. C’est le plus grand pro­jet à l’échelle mon­diale après le tun­nel du Saint-Go­thard. »

L’en­tre­prise al­le­mande n’a tou­te­fois pas at­ten­du le su­per mé­tro pour se lan­cer en France. Une Sarl hexa­go­nale a été créée en 1998 avec un bu­reau à Cha­tou (Yve­lines), prin­ci­pa­le­ment consa­cré à la ges­tion des res­sources hu­maines. « Avant, nous avions en moyenne un ou deux tun­ne­liers en fonc­tion­ne­ment » , ex­plique son di­ri­geant, Fré­dé­ric Bat­tis­to­ni. Dé­sor­mais, il peut ap­por­ter, en plus du tun­ne­lier, des ou­tils sup­plé­men­taires pour sor­tir les ma­té­riaux ex­traits de la ma­chine et du tun­nel, comme des pe­tits trains sur pneus.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.