La mo­bi­li­té se­ra in­clu­sive ou ne se­ra pas !

La Tribune Hebdomadaire - - TRIBUNES -

IDÉES

Dans la France du xxie siècle, 7 mil­lions de per­sonnes ren­contrent des dif­fi­cul­tés pour se dé­pla­cer quo­ti­dien­ne­ment (source$: La­bo­ra­toire de la mo­bi­li­té in­clu­sive). Un quart des ac­tifs et la moi­tié des per­sonnes en in­ser­tion ont ain­si dû re­non­cer à une offre d’em­ploi ou à une for­ma­tion faute de moyen de tran­sport pour s’y rendre. Quant aux se­niors, ils voient leur mo­bi­li­té se ré­duire avec l’âge$: 11 % des per­sonnes de plus de 75 ans ne peuvent même pas se dé­pla­cer une fois par mois.

Cette in­ca­pa­ci­té à se dé­pla­cer et plus lar­ge­ment à ac­cé­der à un en­semble de ser­vices (em­ploi, san­té, ser­vices pu­blics…), no­tam­ment en zone ru­rale, a été l’un des fer­ments du mou­ve­ment des « gi­lets jaunes ». Mal­gré la ré­si­lience de ces per­sonnes, leur ca­pa­ci­té à s’en­trai­der ou à in­no­ver à une échelle ul­tra-lo­cale (co­voi­tu­rage so­li­daire, li­vrai­son à do­mi­cile…), ce phé­no­mène en­traîne sen­ti­ment de dé­clas­se­ment et sen­ti­ment d’in­éga­li­té ter­ri­to­riale.

La pro­fu­sion d’offres de mo­bi­li­té, no­tam­ment dans les zones ur­baines, ne fa­ci­lite pas pour autant leur ac­cès. La preuve$: dans Pa­ris in­tra-mu­ros, alors que l’offre de trans­ports est in­croya­ble­ment abon­dante et va­riée, pour les pu­blics les plus ex­clus, un ac­com­pa­gne­ment, une for­ma­tion, un contact hu­main sont né­ces­saires. Nos vingt ans d’ex­pé­rience dans l’ac­com­pa­gne­ment à la mo­bi­li­té nous ont per­mis de com­prendre que les dif­fi­cul­tés d’ac­cès à la mo­bi­li­té sont com­plexes et sou­vent com­po­sées de plu­sieurs freins. L’as­pect cog­ni­tif ou psy­cho­so­cial, bien qu’in­vi­sible, est pré­sent pour une grande par­tie des per­sonnes en dif­fi­cul­té que nous ac­com­pa­gnons$: 20 % de nos bénéficiai­res ne savent pas lire un plan de trans­ports par exemple. Contrai­re­ment à une idée re­çue, la mo­bi­li­té in­clu­sive ne concerne donc pas que les territoire­s ru­raux ou fra­giles. Les grandes villes sont aus­si pa­ra­doxa­le­ment très concer­nées : 32 % des ré­si­dents de l’ag­glo­mé­ra­tion pa­ri­sienne dé­clarent avoir re­non­cé à se rendre dans un lieu in­con­nu par in­ca­pa­ci­té à construire leur iti­né­raire. Voi­là pour­quoi la for­ma­tion à la mo­bi­li­té et à l’ac­com­pa­gne­ment des plus vul­né­rables doit se com­po­ser d’ac­tions d’éman­ci­pa­tion in­di­vi­duelle et d’in­clu­sion sociale et pro­fes­sion­nelle.

La ca­pa­ci­té à se dé­pla­cer n’est pas in­née$: elle peut et doit s’ap­prendre. Nous ac­com­pa­gnons plus de 12$000 per­sonnes chaque an­née vers une so­lu­tion de mo­bi­li­té adap­tée et vers des droits aux­quels ils peuvent pré­tendre. Sur l’en­semble du territoire, les ta­ri­fi­ca­tions so­li­daires ont ac­tuel­le­ment un taux de non-re­cours proche de 60 %, parce qu’elles sont mé­con­nues et parce qu’elles ne sont pas tou­jours bien ci­blées. L’ac­cès fa­ci­li­té au per­mis de conduire est une bonne idée pour cer­tains, mais à quoi bon orien­ter cer­taines per­sonnes vers une so­lu­tion qui ne leur per­met­tra pas d’at­teindre une réelle au­to­no­mie$? Par­mi nos bénéficiai­res par exemple, à peine 1 % se­ra en­suite en me­sure d’ac­qué­rir et d’en­tre­te­nir un vé­hi­cule. L’in­éga­li­té face aux ques­tions de mo­bi­li­té ré­side aus­si dans une mau­vaise com­pré­hen­sion des pro­blèmes aux­quels sont confron­tés les plus fra­giles de notre so­cié­té. Le droit à la mo­bi­li­té ins­tau­ré par la LOM n’au­ra de sens que s’il s’agit d’un droit réel pour tous, y com­pris les per­sonnes les plus fra­giles. L’ex­pé­rience montre en ef­fet que les solutions de mo­bi­li­té créées pour les pu­blics fra­giles fi­nissent par bé­né­fi­cier à tous. Le droit à la mo­bi­li­té se­ra in­clu­sif ou ne se­ra pas.

[IS­TOCK]

Sept mil­lions de per­sonnes ren­contrent des dif­fi­cul­tés pour se dé­pla­cer quo­ti­dien­ne­ment. Le pro­jet de loi sur les mo­bi­li­tés était ce mois-ci au pro­gramme de l’As­sem­blée na­tio­nale.

FLO­RENCE GIL­BERT, DI­REC­TRICE GÉ­NÉ­RALE WIMOOV

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.