Défense!: avec b<>com, Na­val Group ac­cé­lère sur les innovation­s nu­mé­riques

La Tribune Hebdomadaire - - INNOVATION­S - PAS­CALE PAO­LI-LEBAILLY

RENNES Nou­veau par­te­naire in­dus­triel de l’Ins­ti­tut de recherche tech­no­lo­gique b<>com, Na­val Group in­ves­tit pour main­te­nir une avance tech­no­lo­gique en ma­tière de systèmes na­vals de défense.

En in­ves­tis­sant dans un par­te­na­riat in­dus­triel avec les cher­cheurs et in­gé­nieurs de l’Ins­ti­tut de Recherche Tech­no­lo­gique b<>com, à Rennes, Na­val Group fait le choix de s’ap­puyer sur un éco­sys­tème pi­lo­té par les innovation­s ci­viles et les tech­no­lo­gies duales du nu­mé­rique et de la com­mu­ni­ca­tion. Dans un contexte de concur­rence entre les ac­teurs eu­ro­péens, chi­nois, russes ou sud-co­réens, le lea­der eu­ro­péen du na­val de défense mise sur l’ex­per­tise multi-dis­ci­pli­naire de b<>com pour ac­cé­lé­rer les mu­ta­tions tech­no­lo­giques au pro­fit des ma­rines fran­çaise et étran­gères. De­puis fin mars, les deux en­ti­tés tra­vaillent sur des solutions des­ti­nées à « ré­in­ven­ter les solutions di­gi­tales des systèmes na­vals de défense ». Celles-ci pour­ront être in­té­grées à bord de na­vires neufs ou dé­jà en ser­vice. Trois pro­jets « d’innovation­s de pointe fai­sant ap­pel à toute une pa­lette de tech­no­lo­gies (vir­tua­li­sa­tion, com­mu­ni­ca­tion haut dé­bit, mobilité et échanges IoT), es­sen­tielles à l’ur­ba­ni­sa­tion des na­vires » sont ac­tuel­le­ment dé­ve­lop­pés. Y fi­gurent Seas­tack, pour la vir­tua­li­sa­tion du da­ta cen­ter, et SeaG, pro­jet de liai­son LTE entre les na­vires. Les deux par­te­naires ont pré­vu d’ex­plo­rer plu­sieurs do­maines prio­ri­taires : les ré­seaux de com­mu­ni­ca­tions avan­cées, la ra­dio lo­gi­cielle, le trai­te­ment d’images et du son, l’in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle, la cy­ber­dé­fense, les tech­no­lo­gies cog­ni­tives et les fac­teurs hu­mains.

Dans un mar­ché internatio­nal de l’in­dus­trie na­vale de défense es­ti­mé en 2018 à 40 mil­liards d’eu­ros, et en crois­sance an­nuelle de 4 % en­vi­ron, Na­val Group se fixe un double objectif. Il sou­haite ren­for­cer sa po­si­tion sur la scène in­ter­na­tio­nale et faire en sorte que « la Ma­rine na­tio­nale conserve la su­pé­rio­ri­té tech­no­lo­gique au com­bat », se­lon les mots d’Éric Pa­pin, son di­rec­teur de l’innovation et de l’ex­per­tise tech­no­lo­gique. Entre autres ac­ti­vi­tés, Na­val Group , qui compte 14"860 col­la­bo­ra­teurs et dont le chiffre d’af­faires 2018 était de 3,6 mil­liards d’eu­ros, conçoit, réa­lise et main­tient en ser­vice des sous-ma­rins et des na­vires de sur­face.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.