Cer­te­sens veut ré­vo­lu­tion­ner la vi­site tou­ris­tique grâce à nos cinq sens

La Tribune Hebdomadaire - - ANTICIPATI­ONS -

DÉ­COU­VERTE Vi­sit&Sens, Le nou­vel ou­til de la so­cié­té de con­seil en de­si­gn et in­gé­nie­rie sen­so­riels, ini­tie les tou­ristes à une nou­velle ap­proche de vi­site. Ob­jec­tif : être pré­sent sur 50 lieux tou­ris­tiques à l’ho­ri­zon 2020.

Cinq tests po­si­tifs me­nés de­puis 2016 de­vraient per­mettre à

Cer­te­sens de com­mer­cia­li­ser son mo­dule Vi­sit&Sens dès le se­cond se­mestre 2019. Ima­gi­né il y a trois ans par la so­cié­té de Ré­gine Char­vet-Pel­lo, ce pro­duit pédagogiqu­e pro­pose de vi­si­ter des lieux tou­ris­tiques à tra­vers les cinq sens hu­mains : l’ouïe, l’odo­rat, la vue, le tou­cher et le goût. À la clé, un par­cours sen­so­riel réa­li­sé sur me­sure, ac­com­pa­gné d’une ap­pli­ca­tion di­gi­tale mise à la dis­po­si­tion des vi­si­teurs.

L’en­tre­pre­neuse, par ailleurs créa­trice du de­si­gn du tram­way de Tours, a mis trois ans pour va­li­der le concept. Tout d’abord au châ­teau du Ri­vau, pro­prié­taire d’un des plus riches conser­va­toires de ro­siers fran­çais, où, en 2016, en­vi­ron 1!000 per­sonnes se sont vu fixer pour ob­jec­tif de trou­ver leur rose pré­fé­rée, tant au ni­veau de l’odeur, de la forme que de la cou­leur.

En 2018, ce fut au tour de Cham­bord de faire l’ob­jet d’un diag­nos­tic sen­so­riel. 2!000 vi­si­teurs ont ain­si pu qua­li­fier les dif­fé­rents en­droits, ob­jets et ex­té­rieurs du châ­teau.

GUILLAUME FISCHER

Cer­te­sens a en­fin tes­té, cette an­née, des échan­tillons de vi­si­teurs plus ré­duits au mu­sée ma­ri­time de La Ro­chelle (500 per­sonnes), sur la fré­gate l’Her­mione, ou bien en­core sur un par­cours co­lo­ré de la ville de Tours.

FORTES AM­BI­TIONS COM­MER­CIALES

Vi­sit&Sens s’adapte ain­si à des mo­nu­ments his­to­riques, à des villes ou en­core à des jar­dins. Cette pa­lette éten­due de cibles po­ten­tielles a per­mis à Cer­te­sens d’ob­te­nir un fi­nan­ce­ment eu­ro­péen de presque 400#000 eu­ros, le Fe­der ayant été aus­si sé­duit par cette ap­proche qui ré­nove com­plè­te­ment la vi­site tou­ris­tique ― no­tam­ment en­vers les jeunes pu­blics sou­vent re­bu­tés par les par­cours clas­siques. De fa­çon am­bi­tieuse, Ré­gine Cha­vet-Pel­lo es­time pou­voir sé­duire d’ici à la fin 2020 une cin­quan­taine de clients, prêts à dé­bour­ser entre 10#000 et 25#000 eu­ros pour ac­qué­rir Vi­sit&Sens. Ar­gu­ment sup­plé­men­taire de la solution, sa ra­pi­di­té de mise en oeuvre. Le diag­nos­tic sen­so­riel peut être éta­bli en moins d’une se­maine, se­lon la di­ri­geante. Le lieu se voit en­suite re­mettre une carte com­plète et une ap­pli­ca­tion nu­mé­rique en cas de de­mande. Plu­sieurs contrats se­raient en cours de si­gna­ture, même si l’en­tre­prise reste dis­crète sur l’iden­ti­té des cibles conquises.

NICHE D’IN­NO­VA­TION

Pre­mière so­cié­té de l’Hexa­gone sur cette nou­velle niche sen­so­rielle, Cer­te­sens pro­digue par ailleurs des conseils et des études sur de nou­veaux pro­duits ou amé­na­ge­ments de lieux, et met à dis­po­si­tion de ses clients une « ma­té­riau­thèque » di­gi­ta­li­sée.

Via son nou­veau dis­po­si­tif de vi­sites sen­so­rielles, Cer­te­sens, qui em­ploie une dou­zaine de sa­la­riés, es­compte faire pro­gres­ser son chiffre d’af­faires de 1,5 mil­lion d’eu­ros l’an­née der­nière à 2,5 mil­lions d’eu­ros en 2020.

Une nou­velle ap­proche de la vi­site tou­ris­tique via les cinq sens hu­mains

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.