Car­goBea­mer va im­plan­ter un in­no­vant ter­mi­nal de fer­rou­tage à Ca­lais

La Tribune Hebdomadaire - - INNOVATION­S -

TRANPORT Après VIIA, fi­liale de la SNCF qui dé­ve­loppe des au­to­routes fer­ro­viaires vers l’Es­pagne et l’Ita­lie, Ca­lais va ac­cueillir un deuxième opé­ra­teur. L’en­tre­prise al­le­mande Car­goBea­mer pré­voit des liai­sons vers l’Al­le­magne, l’Ita­lie du Nord et même la Chine.

À Ca­lais, tous les re­gards sont dé­sor­mais tour­nés vers le fer­rou­tage, qui per­met de char­ger le conte­nu de ca­mions sur des trains. C’est vrai qu’avec la pé­nu­rie de conduc­teurs, les trans­por­teurs s’in­té­ressent de plus en plus à ce mode de tran­sport, sur­tout sur des longues dis­tances… Jus­te­ment, en ma­tière de fer­rou­tage, une étape cru­ciale vient d’être fran­chie à Ca­lais : cet été, Car­goBea­mer et la con­ven­tion eu­ro­péenne ont si­gné une con­ven­tion de fi­nan­ce­ment à hau­teur de 7 mil­lions d’eu­ros. Soit 20 % d’un in­ves­tis­se­ment au­jourd’ hui éva­lué à 32,6 mil­lions d’eu­ros. Si l’on ajoute les autres fi­nan­ce­ments pu­blics, les sub­ven­tions at­teignent 40 % du bud­get to­tal, dont 3 mil­lions ac­cor­dés par le con­seil ré­gio­nal Hauts-de-France.

« Le pro­jet Car­goBea­mer offre une al­ter­na­tive éco­lo­gique, éco­no­mique et com­pé­ti­tive à la route », a sou­li­gné Natacha Bou­chart, maire de Ca­lais et pré­si­dente de Ca­lais Promotion, l’agence de dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique du territoire. Pour Car­goBea­mer, le choix de Ca­lais est hau­te­ment stra­té­gique puisque le port ac­cueille la moi­tié des flux de mar­chan­dises entre le conti­nent et le Royaume-Uni. En 2018, le port a en­re­gis­tré 3,8 mil­lions de vé­hi­cules de fret. Le nou­veau ter­mi­nal de fer­rou­tage se­ra im­plan­té sur la ZAC Trans­marck-Tur­que­rie. Sur la pla­te­forme de 5,7 hec­tares, se­ront ins­tal­lés 18 mo­dules de trans­bor­de­ment au­to­ma­ti­sés et un par­king de 150 places pour poids lourds. À terme, vers 2022, le ter­mi­nal af­fi­che­ra une ca­pa­ci­té de 12 trains par jour, chaque train pou­vant trans­por­ter 36 se­mi-re­morques. Car­goBea­mer com­men­ce­ra avec deux trains par jour, avant de mon­ter en puis­sance pro­gres­si­ve­ment.

CAP SUR LA CHINE

La mar­chan­dise ve­nant d’An­gle­terre pour­ra ain­si être dé­bar­quée via le fer­ry ou le tun­nel et être ache­mi­née vers l’Al­le­magne (à la fron­tière ger­ma­no-hol­lan­daise) et l’Ita­lie du Nord (près de Milan). Et in­ver­se­ment. Lors d’une vi­site d’une dé­lé­ga­tion chi­noise au port de Ca­lais en juin der­nier, Car­goBea­mer a même pré­sen­té une solution pour trans­por­ter de grands vo­lumes vers Da­tong, dans la pro­vince de Shan­xi, en Chine. À Ca­lais, tous les re­gards sont aus­si tour­nés vers l’Orient.

GAETANE DELJURIE

[CAR­GOBEA­MER]

Sur le nou­veau ter­mi­nal de 5,7 hec­tares se­ront ins­tal­lés 18 mo­dules de trans­bor­de­ment au­to­ma­ti­sés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.