Le tour du monde des in­no­va­tions

CARTE De la banque écolo créée par un en­fant au ro­bot-ca­nard qui désherbe les ri­zières ja­po­naises.

La Tribune Hebdomadaire - - ANTICIPATI­ONS - SÉ­LEC­TION RÉA­LI­SÉE PAR SYLVAIN ROLLAND

SAN DIE­GO - ÉTATS-UNIS / Une len­tille de contact pour

zoomer en cli­gnant des yeux. Des cher­cheurs de l’Uni­ver­si­té de San Die­go ont trou­vé une ap­pli­ca­tion concrète à la ro­bo­tique souple. Ils ont créé une len­tille de contact que le por­teur peut com­man­der en cli­gnant des yeux, pour zoomer à sa guise. Grâce à des élec­trodes mi­nia­tures in­té­grées dans son po­ly­mère, la len­tille ré­agit aux si­gnaux élec­tro-ocu­lo­gra­phiques émis par les mou­ve­ments de l’oeil. Cli­gner ra­pi­de­ment deux fois des yeux et la lon­gueur fo­cale de la len­tille change, ce qui per­met le zoom. Cette tech­no­lo­gie pour­rait être uti­li­sée à l’ave­nir pour des lu­nettes de vue ou des ro­bots té­lé­gui­dés. AREQUIPA - PEROU / Une banque pour l’en­vi­ron­ne­ment créée par un en­fant. Jo­sé Qui­so­ca­la est le plus jeune PDG d’ETI du monde. À 7 ans, en 2012, il fonde Ban­co Coo­pe­ra­ti­vo des Es­tu­diante Bart­se­la­na, la pre­mière banque écolo des­ti­née aux en­fants. Le concept : les en­fants dé­posent leurs dé­chets, ceux-ci sont re­ven­dus à des en­tre­prises de re­cy­clage, qui ré­mu­nèrent les en­fants en re­tour. L’ob­jec­tif : lut­ter contre la pau­vre­té et sen­si­bi­li­ser les jeunes à l’en­vi­ron­ne­ment. Au­jourd’hui, Jo­sé Qui­so­ca­la a 14 ans et di­rige un groupe de 3.000 sa­la­riés. Le contrat sti­pule que les en­fants doivent ame­ner au moins un ki­lo de dé­chets par mois, ce qui leur ap­porte 80 cen­times de sol (22 cen­times d’eu­ro). Le bu­tin peut être conver­ti en nour­ri­ture ou en four­ni­tures sco­laires. La banque pro­pose aus­si des ser­vices d’épargne et de mi­cro­prêt.

ITHACA - ÉTATS-UNIS / Un ro­bot-pois­son do­té

d’un sang ar­ti­fi­ciel. C’est une pre­mière. Des cher­cheurs de l’Uni­ver­si­té Cornell ont mis au point une sorte de bat­te­rie li­quide in­té­grée à un ro­bot de la forme d’un pois­son-lion. Ce sys­tème san­guin syn­thé­tique et sim­pli­fié per­met de faire cir­cu­ler du li­quide de bat­te­rie vers les dif­fé­rents moteurs et com­po­sants du re­pos. Le ro­bot-pois­son a ain­si pu na­ger plus de trente-six heures consé­cu­tives, et sto­cker 325%% d’éner­gie en plus qu’un ro­bot clas­sique. De quoi per­mettre à la ro­bo­tique in­dus­trielle d’ou­vrir de nou­velles pers­pec­tives…

LAN­CAS­TER - ROYAUME-UNI / Bien­tôt une mi­ni-éo­lienne à pla­cer

sur son bal­con. Dif­fi­cile de se conver­tir à l’éner­gie so­laire quand on vit dans un im­meuble en ville. Le vent, en revanche, souffle par­tout et reste in­ex­ploi­té dans l’en­vi­ron­ne­ment ur­bain. C’est pour­quoi deux étu­diants de l’uni­ver­si­té de Lan­cas­ter ont conçu la « O-wind tur­bine », la pre­mière mi­ni-éo­lienne de bal­con. Il s’agit d’une sphère de 25 cm de dia­mètre, qui re­pose sur un axe fixe et tourne sur elle-même sous l’ef­fet du vent. L’en­gin peut cap­ter tous les cou­rants d’airs, très fré­quents dans les im­meubles. Son gé­né­ra­teur conver­tit l’éner­gie en élec­tri­ci­té, qui est di­rec­te­ment dis­tri­buée au foyer ou au ré­seau pu­blic.

GRAZ - AU­TRICHE / Des feux de si­gna­li­sa­tion

contrô­lés par l’IA. Fi­nies les longues mi­nutes d’at­tente de­vant un pas­sage pié­ton sur un grand axe rou­tier ? Des cher­cheurs de l’Uni­ver­si­té tech­nique de Graz et l’en­tre­prise Gün­ther Pin­cher tra­vaillent à rem­pla­cer les bou­tons pour de­man­der le pas­sage par un sys­tème au­to­ma­tique à base d’in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle. Les cap­teurs se­raient ain­si ca­pables de dé­tec­ter et de quan­ti­fier la pré­sence hu­maine près des feux, ana­ly­ser le com­por­te­ment des pié­tons, et adap­ter les chan­ge­ments de si­gna­li­sa­tion en fonc­tion. L’ob­jec­tif : flui­di­fier la cir­cu­la­tion des pié­tons mais aus­si des voi­tures en fonc­tion de l’af­fluence.

LE CAP - AFRIQUE DU SUD / Nou­veau câble sous-ma­rin pour re­lier l’Eu­rope à l’Afrique.

Google conti­nue de connec­ter la pla­nète. Le géant de l’In­ter­net pré­voit d’ache­ver d’ici à 2021 la construc­tion d’un câble sous-ma­rin re­liant Lis­bonne, au Por­tu­gal, au Cap, en Afrique du Sud. Neuf uni­tés de bran­che­ment sont pré­vues pour connec­ter d’autres pays du conti­nent afri­cain, à com­men­cer par le Ni­ge­ria. D’après Google, Equia­no of­fri­ra une ca­pa­ci­té de ré­seau en­vi­ron 20 fois plus im­por­tante que les câbles exis­tants, grâce à la tech­no­lo­gie de mul­ti­plexage par ré­par­ti­tion spa­tiale. Il s’agit du 14e câble sous-ma­rin dans le­quel Google in­ves­tit, et le troi­sième qu’il fi­nance in­té­gra­le­ment. Au to­tal, le géant amé­ri­cain a in­ves­ti 47 mil­liards de dol­lars dans ses propres ré­seaux.

YOKOHAMA - JA­PON / Un ro­bot­ca­nard pour pu­ri­fier les ri­zières.

C’est une cou­tume an­ces­trale, al­ter­na­tive aux pes­ti­cides : au Ja­pon comme dans cer­tains autres pays asia­tiques, les ri­zi­cul­teurs ont re­cours à des ca­nards dans les ri­zières pour man­ger les mau­vaises herbes et cer­tains in­sectes. Mais l’en­tre­prise Nis­san a dé­ci­dé d’in­dus­tria­li­ser le pro­ces­sus. Elle a dé­ve­lop­pé le pre­mier ro­bot-ca­nard, bap­ti­sé Ai­ga­mo. Ses deux brosses en caoutchouc en guise de pattes per­mettent d’oxy­gé­ner l’eau pour évi­ter la for­ma­tion des mau­vaises herbes. Nis­san ne compte pas com­mer­cia­li­ser cette in­ven­tion, mais l’in­gé­nieur qui l’a dé­ve­lop­pée pour­rait créer une star­tup pour amé­lio­rer le pro­duit, no­tam­ment son au­to­no­mie.

SIN­GA­POUR / Des salles de bains en bé­ton im­pri­mées en 3D en quelques heures.

Des cher­cheurs de l’Uni­ver­si­té tech­no­lo­gique Na­nyang ont mis au point une mé­thode pour im­pri­mer en 3D, grâce à un bé­ton du­rable à base de géo­po­ly­mères, des salles de bain pré­fa­bri­quées qui peuvent être in­té­grées fa­ci­le­ment aux chan­tiers. Un bras ro­bo­tique, bap­ti­sé Ku­ka, fa­brique les murs en moins d’une de­mi-jour­née. La ca­bine se com­pose de toi­lettes, d’une douche, d’un la­va­bo, d’un mi­roir et est dis­po­nible en deux mo­dèles. De quoi ré­duire le temps de construc­tion et la pé­ni­bi­li­té du tra­vail.

[DR]

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.