Le ra­dar so­nore Méduse de Brui­pa­rif piste l’ori­gine des pics de bruit

La Tribune Hebdomadaire - - INNOVATION­S - CÉ­SAR AR­MAND

YVE­LINES

L’as­so­cia­tion a mis au point un so­no­mètre ca­pable de dé­ter­mi­ner la pro­ve­nance du bruit. Les élus lo­caux veulent s’en ser­vir pour sanc­tion­ner les contre­ve­nants.

Après le ra­dar qui me­sure la vi­tesse des au­to­mo­bi­listes, bien­tôt le ra­dar so­nore ? De­puis un an, Brui­pa­rif ex­pé­ri­mente la Méduse, un so­no­mètre per­ché en haut d’un mât qui, avec un cap­teur, quatre mi­cro­phones et un al­go­rithme, per­met de re­cons­ti­tuer la trace acous­tique d’un bruit. Au­tre­ment dit, sur la RD91 dans les Yve­lines, le centre fran­ci­lien d’éva­lua­tion tech­nique de l’en­vi­ron­ne­ment so­nore, qui a in­ter­na­li­sé et bre­ve­té le pro­duit, est ca­pable d’iden­ti­fier l’ori­gine d’un taux de dé­ci­bels su­pé­rieur à la nor­male.

« Un di­manche du mois de juillet, nous avons eu quatre cents pics de dif­fé­rentes in­ten­si­tés sur la jour­née, dont quatre-vingts ap­pro­chant les 90 voire les 100 dé­ci­bels, ra­conte Fan­ny Miet­li­cki, di­rec­trice de Brui­pa­rif. Nous avons dé­ci­dé d’al­ler plus loin et avec la com­mu­nau­té de com­munes de la Haute Val­lée de Che­vreuse, nous avons si­gné une conven­tion de par­te­na­riat de 20#000 eu­ros qui pré­voit l’ins­tal­la­tion de deux Mé­duses et quatre af­fi­cheurs pé­da­go­giques. »

À moyen terme, l’ob­jec­tif est de cou­pler cet ou­til de me­sure avec des sys­tèmes de lec­ture de plaques d’im­ma­tri­cu­la­tion et des ca­mé­ras de vi­déo­ver­ba­li­sa­tion, voire d’en faire un en­gin por­ta­tif uti­li­sable par les po­li­ciers et gen­darmes. Pour ce­la, le dé­pu­té (MoDem) de la 2e cir­cons­crip­tion des Yve­lines, Jean-Noël Bar­rot, a dé­po­sé un amen­de­ment, dans le cadre de la loi d’orien­ta­tion des mo­bi­li­tés, afin d’au­to­ri­ser une ex­pé­ri­men­ta­tion sur deux ans. « Au­jourd’hui, si un mo­tard est ar­rê­té avec un bruit su­pé­rieur à ce­lui au­to­ri­sé sur sa carte grise et qu’il a re­ti­ré sa chi­cane, il risque dé­jà 90 eu­ros d’amende. S’il ne peut pas re­pla­cer ce “si­len­cieux’’, il est im­mo­bi­li­sé, ex­plique le par­le­men­taire. De­main, le dispositif se­ra sus­cep­tible d’iden­ti­fier sa plaque et de com­pa­rer avec les dé­ci­bels au­to­ri­sés par sa carte grise. Je suis en dis­cus­sion avec les mi­nis­tères de l’In­té­rieur et des Transports pour avan­cer. »

n

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.