Ca­tas­trophe de Lu­bri­zol à Rouen : ques­tions au­tour de la ges­tion d’une crise

La Tribune Hebdomadaire - - L’ESSENTIEL -

Après le gi­gan­tesque in­cen­die qui a ra­va­gé le dé­pôt de l’usine Lu­bri­zol à Rouen, dans la nuit du 25 au 26 sep­tembre, l’in­quié­tude de­meure vive par­mi la po­pu­la­tion et la co­lère monte chez les élus. Si la ges­tion de l’in­cen­die par les ser­vices de se­cours est una­ni­me­ment sa­luée, il n’en va pas de même de la ges­tion de la com­mu­ni­ca­tion par les ser­vices de l’État. In­cri­mi­nés!? Des consignes désor­don­nées et des mes­sages la­cu­naires, telle cette pro­messe d’une « ab­sence de toxi­ci­té ai­guë » ré­pé­tée en boucle par la pré­fec­ture pen­dant les pre­mières 48 heures. Il au­ra fal­lu que la mi­nistre de la San­té, Agnès Bu­zyn, se risque à lâ­cher que

« Rouen était clai­re­ment pol­lué » pour que le dis­cours des ser­vices de l’État prenne un tour (un peu) plus en phase avec le res­sen­ti des ha­bi­tants.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.