Art et bu­si­ness.

MEE­TING ART OB­JEC­TIF

La Tribune Languedoc-Roussillon - - Sommaire -

Pour sa 3e édi­tion, le Mee­ting Art Ob­jec­tif exa­mi­ne­ra la sy­ner­gie entre ar­tistes, mé­cènes et col­lec­ti­vi­tés.

Comme l’illustre l’exemple de Mont­pel­lier – qui porte des dos­siers ma­jeurs tels que le Mo­co (Mont­pel­lier Contem­po­rain, centre d’art contem­po­rain), le Con­ser­va­toire à rayon­ne­ment ré­gio­nal, ou le pro­jet de nou­veau quar­tier Mont­pel­lier Ci­té Créa­tive, sur l’ex-eai –, l’art contem­po­rain s’est im­po­sé comme un moyen d’ac­croître le rayon­ne­ment des col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales. En nouant de nou­velles re­la­tions avec les ar­tistes et les en­tre­prises, fu­tures mé­cènes, elles im­pulsent une po­li­tique à fort im­pact so­cial, que pas­se­ra au crible la 3e édi­tion du Mee­ting Art Ob­jec­tif (MAO). Dans une table ronde mo­dé­rée par Pas­cale Cay­la (L’art en Di­rect), l’agence de pro­jets cultu­rels Ar­te­via, que di­rige Ma­rie-sé­ve­rine Piard, mon­tre­ra en quoi les opé­ra­tions qu’elle pro­duit en coeur de ville (les 500 ans du Havre, la bien­nale L’es­tuaire de Nantes, les Berges de Seine à Pa­ris…) sont des pro­jets de crois­sance éco­no­mique, mais aus­si d’in­té­rêt col­lec­tif. De même, Lu­cie Avril ex­pli­que­ra com­ment le Mu­mo (Mu­sée Mo­bile), struc­ture iti­né­rante, par­ti­cipe à la dé­mo­cra­ti­sa­tion de l’art contem­po­rain en dé­pla­çant des oeuvres sur des ter­ri­toires iso­lés de France et de sept autres pays d’eu­rope et d’afrique.

BÉ­NÉ­FICES MUTUELS

La fon­da­tion PSA, que di­rige Pa­trick Re­né, di­ra pour­quoi ce groupe, long­temps res­té en re­trait de la créa­tion contem­po­raine, s’y im­plique de plus en plus, aux cô­tés de par­te­naires tels que le Mu­mo no­tam­ment. Le MAO consa­cre­ra d’ailleurs un temps aux moyens de le­ver les freins à la col­la­bo­ra­tion entre ins­ti­tu­tions et ac­teurs pri­vés. Ain­si, sous

Pour sa 3e édi­tion, pré­vue le 21 sep­tembre à La Pa­na­cée de Mont­pel­lier, le Mee­ting Art Ob­jec­tif exa­mi­ne­ra le bé­né­fice que peuvent re­ti­rer les col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales, les ar­tistes et les en­tre­prises en s’en­ga­geant et en co­opé­rant dans la créa­tion contem­po­raine.

l’im­pul­sion de Fré­dé­rique Meh­di, Le Prin­temps de Sep­tembre, plus grande bien­nale d’oc­ci­ta­nie dé­diée à l’art contem­po­rain, s’est al­lié à Ap­pli­ca­tion La­ser : d’un cô­té, le fes­ti­val tou­lou­sain a trou­vé un nou­veau par­te­naire, et de l’autre, la PME de Fré­dé­ric Mar­tin, qui ve­nait de s’ins­tal­ler, a trou­vé un ac­cé­lé­ra­teur de contacts. En plus de ce té­moi­gnage, le re­gard de l’ar­tiste se­ra ap­por­té par Ti­mo­thé Lou­ry, qui s’est as­so­cié avec un mé­cène (Phi­lips Ligh­ting) pour réa­li­ser des ins­tal­la­tions de lu­mière dans le cadre des Nuits Blanches à Pa­ris : une col­la­bo­ra­tion qui a aus­si pro­fi­té aux pro­duits du fa­bri­cant néer­lan­dais.

LE FU­TUR MO­CO

Pour sa part, Ni­co­las Bour­riaud, qui pi­lote le Mo­co, rap­pel­le­ra les axes de sa phi­lo­so­phie pour bâ­tir ce fu­tur mu­sée, en lien avec des mé­cènes : un col­lec­tion­neur, membre des Amis du Mo­co, ex­pli­que­ra les rai­sons de son en­ga­ge­ment pour le pro­jet. En­fin, Di­dier Vesse, di­rec­teur de la Foire mé­di­ter­ra­néenne des Arts Contem­po­rains, dont la pre­mière édi­tion se tien­dra en dé­cembre à Mont­pel­lier, té­moi­gne­ra de son ex­pé­rience comme di­rec­teur de la foire Art’up de Lille, qu’il co­or­donne de­puis 2010 en étroite re­la­tion avec des mé­cènes pri­vés, tout en y as­so­ciant di­vers ac­teurs cultu­rels de la ville (écoles d’art, mu­sées, uni­ver­si­tés, etc.). An­tho­ny Rey

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.