FER­ME­TURE D'AL­LO : LA MES­SA­GE­RIE INSTANTANEE, LE TA­LON D'ACHILLE DE GOOGLE

La Tribune Toulouse (Edition Quotidienne) - - NUMERIQUE - ANAIS CHERIF

La firme de Moun­tain View a an­non­cé mer­cre­di la fer­me­ture d'Al­lo, son ap­pli­ca­tion de mes­sa­ge­rie ins­tan­ta­née lan­cée en 2016. Pour ten­ter de s'im­po­ser sur ce mar­ché, Google a mul­ti­plié les ap­pli­ca­tions - quitte à brouiller son offre. Le géant amé­ri­cain sou­haite dé­sor­mais épu­rer son éco­sys­tème pour "sim­pli­fier la com­mu­ni­ca­tion".

Google fait le mé­nage. Le géant amé­ri­cain a an­non­cé mer­cre­di la fer­me­ture de sa mes­sa­ge­rie ins­tan­ta­née Al­lo pour mars 2019. Lan­cée en 2016, cette ap­pli bar­dée d'in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle avait une par­ti­cu­la­ri­té : pro­po­ser des ré­ponses au­to­ma­tiques à l'uti­li­sa­teur en fonc­tion du contexte de la dis­cus­sion pour "vous faire ga­gner du temps", ex­pli­quait Google lors de son lan­ce­ment en grande pompe. L'ap­pli­ca­tion est éga­le­ment chiffrée de bout-en-bout afin de per­mettre la confi­den­tia­li­té des échanges. Et pour­tant, Al­lo n'a pas convain­cu les uti­li­sa­teurs.

"Un peu plus tôt cette an­née, nous avons fait une pause dans les in­ves­tis­se­ments sur Al­lo et nous avons im­por­té ses fonc­tion­na­li­tés les plus pri­sées - comme les ré­ponses au­to­ma­tiques et les GIFs - dans (l'ap­pli­ca­tion) Mes­sages", ex­plique dans une note de blog Matt Klai­ner, vi­ce­pré­sident en charge des pro­duits de com­mu­ni­ca­tion chez Google.

"Compte te­nu de la dy­na­mique conti­nue de Mes­sages, nous avons dé­ci­dé de ces­ser de sou­te­nir Al­lo pour se concen­trer sur Mes­sages"

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.