"J'AP­PELLE JEAN-LUC MOU­DENC A AP­PLI­QUER L'AC­CORD DU 29 JUIN AVEC LE DEPARTEMENT"

La Tribune Toulouse (Edition Quotidienne) - - TERRITOIRES - PIERRICK MERLET

Ac­tuel­le­ment, le gou­ver­ne­ment ré­flé­chit à ce que les Mé­tro­poles de taille eu­ro­péenne, comme Tou­louse, ab­sorbent les com­pé­tences des Dé­par­te­ments sur le pé­ri­mètre géo­gra­phique. Un pro­jet qui ne sa­tis­fait pas du tout Re­né Sa­vel­li, maire d'Au­zas (31) et pré­sident de l'As­so­cia­tion des maires ru­raux de Haute-Ga­ronne. L'élu craint un aban­don des ter­ri­toires en­tou­rant la Mé­tro­pole à cause des fi­nances ré­duites dont dis­po­se­raient le nou­veau Dé­par­te­ment. En­tre­tien.

La Tribune : Pour­quoi êtes-vous contre ce pro­jet de fu­sion entre Tou­louse Mé­tro­pole et le Con­seil dé­par­te­men­tal de la Haute-Ga­ronne ?

Re­né Sa­vel­li : La mé­tro­pole re­pré­sente 7% du ter­ri­toire de la Haute-Ga­ronne, 55% de la po­pu­la­tion et 65% de la ri­chesse. Et jus­qu'à pré­sent, grâce à ses ac­tions, le Con­seil dé­par­te­men­tal par­vient à ré­par­tir cette ri­chesse équi­ta­ble­ment sur tout le dé­par­te­ment grâce à di­vers dis­po­si­tifs. Mais si la fu­sion entre les deux ins­ti­tu­tions a lieu, au fi­nal 93% du ter­ri­toire n'au­ra plus que 35% de la ri­chesse. Une telle si­tua­tion met­trait un terme au bon en­tre­tien des routes opé­ré par le Dé­par­te­ment, au ra­mas­sage sco­laire gra­tuit, à di­verses sub­ven­tions pour des tra­vaux dans des com­munes ru­rales. Ain­si, on se re­trou­ve­rait sur un ter­ri­toire à deux vi­tesses, avec une mé­tro­pole plus riche et le reste du dé­par­te­ment plus pauvre en­core.

Pour­tant, cette dé­marche s'ap­pa­rente à une vo­lon­té de sim­pli­fi­ca­tion du mil­le­feuille ter­ri­to­rial fran­çais, une ques­tion abor­dée par tous les der­niers gou­ver­ne­ments. N'est-ce pas né­ces­saire ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.