POUR UNE DGA AGILE, AU SER­VICE DES ARMEES

La Tribune Toulouse (Edition Quotidienne) - - L'OPINION - MA­RIE RECALDE ET CEDRIC PER­RIN

OPI­NION. La Di­rec­tion gé­né­rale de l’ar­me­ment (DGA) doit évo­luer. Celle qui est consti­tuée d’in­gé­nieurs de ta­lent, se­lon les mots du pré­sident de la Ré­pu­blique, doit ap­prendre à se ré­in­ven­ter, à as­sou­plir voire mo­der­ni­ser ses mé­thodes et à ti­rer pro­fit des nou­velles tech­no­lo­gies (in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle, big da­ta, etc.). C’est l’ob­jet de l’ana­lyse que livrent pour L’Hé­tai­rie Ma­rie Ré­calde (avo­cate, an­cienne dé­pu­tée membre de la Com­mis­sion de la Dé­fense) et Cé­dric Per­rin (sé­na­teur, vice-pré­sident de la com­mis­sion des af­faires étran­gères et des forces ar­mées). Ils dé­ve­loppent 12 pré­co­ni­sa­tions pour faire de la DGA une ins­ti­tu­tion plus agile, au ser­vice des be­soins opé­ra­tion­nels de nos ar­mées.

Dans son dis­cours sur la trans­for­ma­tion de la DGA pro­non­cé le 5 juillet der­nier, Flo­rence Par­ly a convo­qué la no­tion de « nou­velle fron­tière » que Ken­ne­dy ci­tait dans son pro­pos d'ac­cep­ta­tion de l'in­ves­ti­ture à la Conven­tion du Par­ti dé­mo­crate en 1960. Pour la mi­nistre des Ar­mées, cette fron­tière se si­tue entre le monde d'hier et ce­lui de de­main : dans cette lo­gique, la Di­rec­tion gé­né­rale pour l'ar­me­ment (DGA) ap­par­tien­drait, à l'ins­tar de la SNCF, à l'an­cien monde, ce­lui où la France avait be­soin d'in­gé­nieurs de l'ar­me­ment pour pen­ser ses sys­tèmes d'armes comme elle avait be­soin de che­mi­nots pour re­lier ses ter­ri­toires.

Trop de trains en re­tard, pas as­sez de TGV, trop de pro­grammes d'ar­me­ment vic­times de leur sé­rieux et de leur in­com­pa­ti­bi­li­té avec la « Start up na­tion » : pour ses dé­trac­teurs, la DGA ap­pa­raît comme un ves­tige du pas­sé, vic­time de sa lour­deur et du poids des ha­bi­tudes alors que l'in­tel­li­gence est de­ve­nue « ar­ti­fi­cielle », la Da­ta « smart », l'in­no­va­tion « agile » et le de­si­gn « pen­sant ». Dans ce rai­son­ne­ment, la France de de­main au­rait uni­que­ment be­soin d'en­tre­pre­neurs et de star­tu­pers.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.