TELECOMS : TO­KYO EN PASSE D'IN­TER­DIRE HUA­WEI ET ZTE

La Tribune Toulouse (Edition Quotidienne) - - NUMERIQUE -

Le gou­ver­ne­ment ja­po­nais va in­ter­dire à son tour l'uti­li­sa­tion par son ad­mi­nis­tra­tion d'équi­pe­ments des groupes chi­nois Hua­wei et ZTE, consi­dé­rés comme une me­nace pour la sé­cu­ri­té, ont rap­por­té des mé­dias nip­pons ce ven­dre­di 7 dé­cembre.

Les dé­boires s'en­chaînent pour les équi­pe­men­tiers té­lé­coms chi­nois. Le gou­ver­ne­ment ja­po­nais va in­ter­dire à son tour l'uti­li­sa­tion par son ad­mi­nis­tra­tion d'équi­pe­ments des groupes Hua­wei et ZTE, consi­dé­rés comme une me­nace pour la sé­cu­ri­té, ont rap­por­té des mé­dias nip­pons ven­dre­di. La dé­ci­sion pour­rait in­ter­ve­nir dès lun­di, se­lon le quo­ti­dien Yo­miu­ri Shim­bun et l'agence de presse Ji­ji. Les États-Unis ont de­man­dé à leurs al­liés d'évi­ter les pro­duits fa­bri­qués par les deux com­pa­gnies, en rai­son de craintes qu'ils ne servent à me­ner des cy­be­rat­taques, ex­plique le Yo­miu­ri, ci­tant des sources gou­ver­ne­men­tales ano­nymes.

Les pro­duits ja­po­nais uti­li­sant des com­po­sants des deux so­cié­tés chi­noises se­ront aus­si in­ter­dits dans l'ad­mi­nis­tra­tion, ajoute le jour­nal. Le Ja­pon ne de­vrait ce­pen­dant pas nom­mer ex­pli­ci­te­ment les com­pa­gnies afin de ne pas sus­ci­ter le cour­roux de Pé­kin. Le porte-pa­role du gou­ver­ne­ment, Yo­shi­hide Su­ga, a re­fu­sé de com­men­ter ces in­for­ma­tions, mais il a sou­li­gné que le Ja­pon "co­opé­rait étroi­te­ment avec les États-Unis" sur les ques­tions de sé­cu­ri­té in­for­ma­tique.

PÉ­KIN SE DIT "PRO­FON­DÉ­MENT PRÉ­OC­CU­PÉ"

La Chine s'est dite ven­dre­di "pro­fon­dé­ment pré­oc­cu­pée" par ces in­for­ma­tions, ajou­tant que Hua­wei et ZTE me­naient leurs ac­ti­vi­tés en toute lé­ga­li­té au Ja­pon de­puis long­temps.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.