SOCIETE GENERALE S'EN SORT MIEUX QUE PREVU SUR LES MARCHES

La Tribune - - ENTREPRISES - DEL­PHINE CUNY

La banque de La Dé­fense a dé­pas­sé les at­tentes avec des re­ve­nus en hausse de 9,6% et une bé­né­fice net de 1,2 mil­liard d'eu­ros (+32%) au troi­sième tri­mestre. Son ac­ti­vi­té sur les mar­chés de taux est stables, contre un fort recul chez BNP et Cré­dit Agri­cole. La banque se rap­proche d'un ac­cord avec les au­to­ri­tés amé­ri­caines. L'ac­tion gagne plus de 2%. [Ar­ticle mis à jour à 12h] Presque tous les in­di­ca­teurs sont au vert pour la banque au car­ré rouge et noir. So­cié­té Gé­né­rale a pu­blié ce jeu­di 8 novembre des ré­sul­tats su­pé­rieurs aux at­tentes des ana­lystes au troi­sième tri­mestre, ti­rés par une sta­bi­li­sa­tion de l'ac­ti­vi­té de banque de dé­tail et un re­bond de celle sur les mar­chés fi­nan­ciers. Elle a gé­né­ré un pro­duit net ban­caire de 6,5 mil­liards d'eu­ros, en hausse de de 9,6%, en par­tie gon­flé par la ré­éva­lua­tion de ses titres Eu­ro­clear (+4,4% hors cet ef­fet), et un bé­né­fice net de 1,2 mil­liard d'eu­ros, en crois­sance de 32,4%. L'ac­tion So­cié­té Gé­né­rale gagne plus de 2,7% ce jeu­di à la mi-jour­née, si­gnant la deuxième plus forte hausse du CAC 40. Elle af­fiche un recul de 20% de­puis le dé­but de l'an­née. Scru­tée de près par les ana­lystes, la banque de fi­nan­ce­ment et d'in­ves­tis­se­ment (di­vi­sion "grande clien­tèle et so­lu­tions in­ves­tis­seurs") s'af­fiche en hausse de 7,7% à 2,1 mil­liards d'eu­ros, grâce à une hausse de 7,9% des ac­ti­vi­tés de mar­chés, avec un bond de 19% sur les mar­chés d'ac­tions et une sta­bi­li­té sur ceux de taux, changes et ma­tières pre­mières, quand les concur­rents BNP Pa­ri­bas et Cré­dit Agri­cole ont fait état d'une forte baisse dans ce do­maine (au­tour de 15%). Le bé­né­fice net de la branche aug­mente de 6,2% à 345 mil­lions d'eu­ros.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.