MARCHE DU TRA­VAIL : L'OCDE POINTE UN MANQUE D'INTEGRATION DES REFUGIES

La Tribune - - L'ANALYSE - GREGOIRE NOR­MAND

L'or­ga­ni­sa­tion in­ter­na­tio­nale sou­ligne que le taux de chô­mage et le taux d'em­ploi des ré­fu­giés, dans la plu­part des pays dé­ve­lop­pés, af­fichent des ré­sul­tats bien moins fa­vo­rables que ceux des autres ca­té­go­ries de po­pu­la­tion.

Les condi­tions d'in­té­gra­tion des nou­veaux im­mi­grés sont loin d'être fa­vo­rables. Se­lon un rap­port de l'OCDE pu­blié ce vend­redi 11 jan­vier, et in­ti­tu­lé "Amé­lio­rer la ré­si­lience du sys­tème d'in­té­gra­tion pour les ré­fu­giés et les mi­grants vul­né­rables," les pays dé­ve­lop­pés ont ac­cueilli plus de six mil­lions de ré­fu­giés du­rant les cinq der­nières an­nées. "L'in­té­gra­tion des ré­fu­giés et des per­sonnes vul­né­rables est un ob­jec­tif cru­cial. En amé­lio­rant l'em­ploya­bi­li­té des ré­fu­giés, les pays peuvent les ai­der à ré­vé­ler leur po­ten­tiel éco­no­mique et gé­né­rer un im­pact éco­no­mique po­si­tif".

Con­fron­tés à des ar­ri­vés im­por­tantes de ré­fu­giés fuyant par­fois des pays en guerre, les pays eu­ro­péens se sont clai­re­ment di­vi­sés du­rant ces der­nières an­nées sur la ques­tion mi­gra­toire. Les ex­perts re­grettent no­tam­ment que ces di­vi­sions freinent les pro­cé­dures ad­mi­nis­tra­tives des de­mandes de pro­tec­tion et au fi­nal leur in­té­gra­tion dans la vie pro­fes­sion­nelle. "En re­tar­dant leur ac­cès au mar­ché du tra­vail, quelques pays em­pêchent les ré­fu­giés de dé­mar­rer leur pro­ces­sus d'in­té­gra­tion. En ac­cé­lé­rant la re­con­nais­sance du sta­tut de ré­fu­gié et leur ac­cès au mar­ché du tra­vail, no­tam­ment pour les de­man­deurs d'asile à qui l'on peut oc­troyer une pro­tec­tion, ce­la pour­rait ac­cé­lé­rer leur in­té­gra­tion."

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.